Focus Export : les anglophones font cheese quand ils mangent du Comté (mai 2017)

(publié le 01 mai 2017)

Les parts de marché du Comté aux Etats-Unis et plus encore en Angleterre continuent de grimper.

En 2016, les exportations de Comté représentent 9,5 % des ventes globales, soit une légère augmentation par rapport à 2015 (8,5 %).
La Belgique, et derrière elle l'Allemagne, restent historiquement les plus grands amateurs de Comté en dehors de nos frontières, depuis près de quarante ans. La consommation de notre petit Frenchie dans ces pays reste à peu près identique d'une année sur l'autre (plus de 1 000 t en Allemagne et plus de 1 400 t en Belgique).
Mais le Comté, et avec lui le goût de son terroir jurassien, conquiert depuis 5 ou 10 ans le coeur de deux autres grands pays : les Etats-Unis et plus récemment l'Angleterre. Ces deux nations, autrefois peu réputées pour leur culture gastronomique, opèrent depuis quelques années une découverte profi table des plaisirs du goût ! Cet attrait pour les produits naturels de terroir, et en particulier pour le Comté, s'observe depuis une dizaine d'années aux Etats-Unis, avec une augmentation sensible et régulière des ventes chaque année, atteignant un peu plus de 600T.
Mais le phénomène outre-Manche est particulièrement fulgurant : la consommation de Comté a atteint en 2016 des niveaux d'exportation légèrement supérieurs à ceux des USA ! Les Anglais semblent apprécier le Comté sous toutes ses formes et à tous les repas (lire notre article ci-dessous).
Si la veille sur la Chine n'a guère été concluante dans cette immense contrée à la culture assez éloignée du Comté, le travail effectué sur le Japon depuis 2004 se poursuit.
En 2017, le CIGC maintiendra ses actions sur les pays cités, en y ajoutant l'Espagne (lire plus bas).

L’Angleterre, l’autre pays du Comté ?

Comme tout Anglais qui se respecte, Megan Hallinan et James Middlehurst raffolent du thé et du Comté !

Comment les Anglais aiment-ils le Comté ? Megan Hallinan et James Middlehurst de l’agence MBA gèrent la communication autour du Comté depuis 2010 au Royaume-Uni. Ils nous répondent.

• Qui sont les Anglais qui mangent du Comté ?
Nous ciblons les  gourmets  au Royaume-Uni. C'est devenu très à la mode de savoir parler de la nourriture, et en particulier du fromage. Mais le Comté est également mangé par les familles qui cherchent une alternative - plus excitante et plus savoureuse ! - aux fromages britanniques comme le cheddar. Ils aiment le Comté à déguster sur une planche au dîner, dans les recettes de cuisine et même désormais au petit-déjeuner...

• Le Comté est-il un produit de luxe en Angleterre ?
Le Comté est actuellement considéré comme un produit de luxe, en raison de l'histoire du fromage. Tout ce qui a un socle artisanal est naturellement considéré comme luxueux par les consommateurs britanniques. Cependant, le Comté jeune (8 à 10 mois) est vendu plus largement dans les grands supermarchés comme Tesco et Sainsburys, attirant un public plus large.

• Quel type de Comté les Anglais aiment-ils ?
Les consommateurs au Royaume-Uni préfèrent généralement les vieux Comté. Ils supposent que parce que c'est plus vieux, c'est mieux ! C'est notre travail de les informer sur la saisonnalité du fromage et d'expliquer que le fromage plus jeune est lui aussi délicieux, et comment il peut être utilisé à la fois mangé et cuisiné.

• Les Anglais sont-ils sensibles au terroir du Comté, au type d’élevage dont il est issu, à son histoire ?
Initialement, les consommateurs britanniques ne connaissaient pas l'histoire et les méthodes de production du Comté. Ils savaient qu'ils en aimaient le goût (beaucoup l'avaient essayé quand ils se sont rendus en France pour les vacances). Notre travail a consisté à éduquer les gens, à travers des articles, les médias sociaux et des événements dans tout le Royaume-Uni. Une fois qu'ils ont appris et compris, ils ont été très impressionnés et désireux de partager ce savoir avec leurs proches.

• Votre recette préférée ?
Une tarte tatin vanille, banane et Comté que nous avons créée l'an dernier. Inhabituel ... mais absolument délicieux !

En 2018, ola pour le Comté en Espagne !

Depuis deux ans, les affineurs sentent comme une petite vague de « calor » envahir l’Espagne lorsqu’on lui sert du Comté. Ou disons, sans trop exagérer, qu’un marché peut potentiellement émerger : le volume exporté en 2016 dans la Péninsule ibérique se montait à 180 tonnes. L’Espagne, au dynamisme économique retrouvé, est une belle terre d’AOP, dont 25 fromagères. Au pays de Cervantes, le Comté séduira-t-il ?
Pour le savoir, le CIGC va faire réaliser une étude de marché en 2017, qui, si elle s’avère probante, donnera lieu à des actions de communication en 2018. En cuisine, on imagine déjà le sublime mélange Comté, piment, huile d’olive et jambon ibérique. Delicioso !