Paul et Martine Jeusset : l’attraction des pôles

(publié le 01 mai 2017)

Ils ont chacun leur façon de procéder à l’atelier, mais le résultat est toujours le même : un bon Comté ! (Photo © CIGC/Petit)

Le couple de fromagers fabrique le Comté et le Bleu de La Marre depuis près de 15 ans. Mais c’est à Lajoux, avec François Petite, qu’ils ont débuté leurs carrières, en Bleu de Gex.

Comme les pôles opposés des aimants, ces deux-là s'attirent malgré leurs différences. Paul et Martine Jeusset rient de bon coeur de leurs dissemblances, elle si rigoureuse et organisée, lui si instinctif et fonceur. Il adore envahir le frigo d'odorants Camembert ou Munster, elle préfère "les fromages plus doux". 25 ans que ça dure ! Le duo de fromagers de La Marre dans le Jura, s'est rencontré à l'Enil de Mamirolle en 1992.
Martine avait opté, un peu par hasard, pour un BTS Agro-alimentaire "option lait", se rendant vite compte que le lait "n'était pas qu'une option" ! Paul, lui, adorait la chimie et s'était orienté vers un BTS Anabiotec, pas franchement la branche idéale pour devenir fromager... "Mon prof de chimie, M. Nicolet, m'a toujours dit que j'étais l'exception confirmant la règle : le seul Anabiotec à devenir laitier !", se souvient-il.
Une fois quittés les bancs de l'école de Mamirolle, le couple commence à faire ses preuves. Martine, originaire des environs de Bourg-en-Bresse, travaille dans les laboratoires de fromagerie et Paul, le titi parisien, décroche un temps partiel pour les prélèvements de Mont d'Or grâce à François Petite. Sur les conseils de l'affineur et de Georges Brantut, producteur à la Chaux-de-Gilley dans le Doubs et ami de longue date de ses parents, Paul parfait sa formation de fromager en effectuant un CS* Pâte cuite en apprentissage à Montigny-sur-L’Ain. Là, Vincent Joly de Jura Terroir lui inculque les bases. Pour Paul le citadin, issu d'une famille hors du milieu agricole, l'intégration au sein de la profession n'est pas simple.
Mais avec quatre ou cinq fromagers, dont beaucoup n'ont pas fait le BTS lait, ils forment un bloc solidaire et s'aident mutuellement. Le couple a, aujourd'hui encore, gardé cette habitude de "créer du lien" avec les autres fromagers du secteur, notamment l'ancien fromager du Fied, Benoît Fagot et Sébastien Ozérée, fromager à Plasne.

Trois bébés et deux carrières

En 1996, à la recherche de jeunes gens volontaires et motivés, François Petite propose au couple de prendre la responsabilité d'une coopérative, celle de Lajoux qui fabrique du Bleu de Gex.
Martine et Paul Jeusset deviennent donc salariés d'un groupement de plusieurs coopératives détenu par la famille Petite, pendant sept années. Outre le Bleu de Gex, ils développent une production de Morbier et profi tent du bon air haut-jurassien pour donner naissance à trois bébés, Annabelle en 1998, Benoît en 2000 et Andréa en 2002 !
Après cette bonne expérience, très formatrice, la petite famille redescend à La Marre en 2003,  grâce à Eric Chevalier et Patrick Clément , précise Paul Jeusset. Pendant deux ans, Maurice Peyfort, le précédent fromager de La Marre, transmet généreusement son savoir-faire à ses successeurs. Depuis 15 ans maintenant, le couple de fromagers fabrique du Comté et du Bleu de La Marre.

*CS : Certificat de spécialisation