Le Comté, c'est tendance ! (juillet 2014)

(publié le 04 août 2014)

La haute gastronomie l'a compris depuis belle lurette, trouvant dans ce fromage un allié précieux. Mais le "Fast good", cette nouvelle manière de manger sur le pouce sans sacrifier au tandem goût-qualité, réunit de plus en plus d’adeptes (52% des repas hors domicile dans l'Hexagone*) et le Comté s'est invité au comptoir.

*source : Valeurs boulangères (mai 2014).

Près de la Tour Eiffel, Alain Ducasse et Christophe Michalak ont imaginé un kiosque à choux baptisé "Choux d'enfer". Les vendeuses précisent bien que les choux salés sont uniquement au Comté puis aromatisés au curry, cumin ou piment d'Espelette.
Marie Buffet-Delmas et Sophie Laonnec viennent d'ouvrir un lieu novateur à Montpellier : une fromagerie et un bar à fromages. Ici on sert le Comté accompagné de vins locaux, de crudités, fruits frais, noix, confitures...
La Vache dans les Vignes, c'est l'histoire de deux amis : Selim Blanchard, caviste, et Marwen Amor, ancien fromager chez Quatrehomme (Paris), formé à l'EnilBio de Poligny et qui connaît bien le Comté puisqu'il a fait son apprentissage à la Fruitière des Fermiers du Haut-Doubs à Damprichard. Cave à vins et à fromages, au bord du Canal Saint-Martin à Paris, l'endroit est si fréquenté qu'il vaut mieux réserver ou y acheter son Comté et se poser au bord du canal, les soirs d'été, pour un pique-nique improvisé.

Menu d'exception chez Taillevent, restaurant gastronomique parisien renommé pour sa formidable cave (400 000 bouteilles), qui propose “Les cinq de Curnonsky”, des accords mets et vins exceptionnels, rendant hommage à Maurice Edmond Sailland Curnonsky, critique culinaire du début du siècle, qui avait distingué, selon lui, les 5 vins "les meilleurs du monde", dont un Château-Chalon, à déguster avec un Comté ! Le journaliste Patrick Faus, critique culinaire bien de notre temps, détaille ce menu unique dans son web magazine Gourmet&Co.
Pendant que certains bars de Bruxelles conseillent des accords vins-Comté, des bars français, eux, servent Comté et bières belges ! Le Berthom de Troyes, propose systématiquement saucisson et Comté pour accompagner leur choix impressionnant de bières. Ce concept se décline dans les différents bars Berthom répartis en France, où un simple verre devient vite un apéro entre amis, dans une ambiance chaleureuse.
Le Fast Good à la française passe par des ingrédients de qualité. Et chez Entremont, on propose du fromage AOP comme le Comté, en tranches format baguette pour réaliser des sandwichs sans découpe, et en tranches format carré pour les burgers, en suggérant aux boulangers des associations inédites et tendances. Les grands chefs eux-mêmes ne sont pas restés insensibles au phénomène et y sont allés de leurs propositions. Eric Fréchon, Paul Bocuse, Yannick Alléno... Les grands noms de la gastronomie française se sont mis au sandwich... au Comté !

Heloisa Bacellar, chef de São Paulo et chouchoute des Français, préconise le Comté pour ses pao de queijo. Ces petits pains brésiliens, faits de farine de manioc et de fromage, se mangent toute la journée, du petit-déjeuner avec le café à l'apéritif.
Le Comté inspire la mode vestimentaire et se décline façon jeu "Pac Man", sur une idée de Jean-Paul Marquiset et Denis Maraux, deux Bisontins qui ont créé une ligne de tee-shirts 100 % francs-comtois. Chez Murray's, chaîne de crémeries américaine, on affiche son amour du fromage avec des tee-shirts imprimés Straight outta comté (Tout droit sorti du Comté).
Hommage au meilleur du Yorkshire et de la France dans une baguette ! La compagnie aérienne Jet2.com a invité le grand public britannique à choisir les ingrédients de leur meilleur sandwich au fromage français, accompagné de spécialités du Yorkshire tels que la rhubarbe chutney, Yorkshire Ham et Pontefract Réglisse Pickle. Le duo Comté-Jambon du Yorkshire a remporté le plus de votes sur facebook et le sandwich "Grand fromage" gagnant est désormais servi aux passagers sur le vol Bradford-Paris.