Les éditoriaux d'Alain Mathieu

Hiver 2017 : Cap sur l’avenir !

C’est parce qu’il n’est de vent favorable qu’à celui qui sait où il va, que la filière Comté s’est attachée à redéfinir une vision d’avenir permettant de fixer un cadre pour les prochaines années. Notre projet stratégique, adopté à l’unanimité des membres du CIGC, s’inscrit dans le prolongement de ce que nos aînés ont réalisé ; il s’agit de « continuer à créer de la valeur partagée, pour les acteurs de la filière, les consommateurs et la société à travers la réaffirmation de l’identité du Comté à préserver ».

Pour éclairer notre vision, nous avons mené une réflexion prospective avec le Ministère de l’Agriculture et la Direction Régionale de l’Agriculture de l’Alimentation et de la Forêt. Ce travail a permis l’élaboration de 5 scénarios prospectifs très contrastés de l’avenir de la filière laitière AOP du massif du Jura.
Les volontaires pour cet exercice y ont mis leur compétence, leur sensibilité, leur ouverture d’esprit, leur sens du partage. Les résultats nous invitent à la réflexion et nous donnent des clés pour atteindre le cap que nous nous sommes fixé tous ensemble. Ce cap, il nous faut désormais l’atteindre à l’aide des outils que nous avons à disposition : le cahier des charges, les règles de régulation de l’offre et la communication.

Beaucoup, tant dans la filière qu’à l’extérieur, se sont déjà manifestés pour apporter leur contribution et leur vision. Mais je dois dire que certains le font pour protéger une situation, d’autres pour pousser un intérêt individuel. Si ceci n’est pas choquant, voire même humain, ce n’est pas comme cela que nous construirons l’avenir. Je rappelle que l’intérêt de la filière Comté n’est pas la somme des intérêts de ses acteurs mais une vision partagée par tous, celle que nous avons définie. Aussi, toutes les décisions qui seront prises devront être évaluées au préalable à l’aune de cette vision stratégique.

Sachons maintenant profiter de l’alizé pour emporter l’adhésion de tous !

Tous les éditoriaux