Les éditoriaux#de Claude Vermot-Desroches

Été 2017 : travailler dans la sérénité

Depuis fin 2016, le CIGC s'est engagé de façon volontariste dans un travail de révision du Cahier des Charges du Comté. C'est une tâche immense, à laquelle chacun veut contribuer (et c'est une chance !), mais avec la nécessité d'organiser le débat. Dans le numéro précédent des Nouvelles du Comté, nous vous avons expliqué le principe de cette organisation participative, avec des étapes de proposition et de décision en interne au CIGC (groupes experts, commission technique, CA et assemblée générale).

Notre souhait ? Que le projet de la filière Comté soit suffisamment mature dans un an pour pouvoir être présenté aux pouvoirs publics. En attendant, on discute ! On explore des chemins, qui sont parfois des culs de sacs, on dresse des hypothèses, on teste des pistes. Mais notre débat interne suscite beaucoup d'intérêt, y compris à l'extérieur de la filière. On somme le CIGC de s'expliquer : où en êtes-vous ? Qu'avez-vous décidé ? Qu'y aura t-il dans le prochain Cahier des Charges ?

Certains s'étalent en conjectures, impriment l'état des discussions en cours, donnent des détails sur la place des curseurs, avec si peu de réserves qu'on pourrait croire lire l'avenir du Comté dans ces "prédictions  hasardeuses". Cette pression n'est pas propice à la sérénité des débats. Elle contribue à aggraver les clivages quand il faudrait pourtant se rassembler. Nous devons résister à cette prétendue soif d'informer, qui n'est parfois qu'intérêt pour la polémique.

RIEN ne sera acté tant que le cahier des charges ne sera pas publié au Journal Officiel. Notre filière dispose d'une ressource infiniment précieuse : celle de pouvoir compter sur des professionnels engagés, responsables, capables de discuter et de trouver des compromis. Ne permettons pas à la mouche du coche de nous distraire de notre mission essentielle, celle de conduire un débat démocratique, d'aboutir à des consensus et d'assurer la prospérité et la pérennité de la filière Comté.

Tous les éditoriaux