Vie de la filière

Les prairies pâturées à l’honneur en Petite Montagne

Le concours général agricole des pratiques agroécologiques Prairies et Parcours sur le site Natura 2000 de la Petite Montagne est reconduit.

L’ancien "Concours des prairies fleuries" créé en 2010 à l'initiative des Parcs Naturels Régionaux a bien grandi. Reconnu Concours Général Agricole par le Ministère de l'Agriculture depuis 2014, il concerne désormais 55 territoires organisateurs et près de 400 éleveurs chaque année. L’objectif ? Distinguer les agriculteurs dont les prairies présentent le meilleur équilibre entre production (contribution au système fourrager) et biodiversité (diversité floristique et attractivité pour les pollinisateurs).
Après deux éditions consacrées aux prairies de fauches, le comité local d'organisation a mis à l'honneur les prairies pâturées en 2019. "Nous souhaitons valoriser les savoir-faire et la technicité des agriculteurs. Les prairies ciblées cette année sont celles utilisées pour le pâturage des génisses ou des vaches taries. Souvent de grandes tailles et gérées de manière extensive, elles présentent un fort intérêt pour la biodiversité, mais aussi pour le système fourrager", explique Thomas Pèlerin, chargé de mission Natura 2000.
Cette 3ème édition permettra de sensibiliser les agriculteurs sur l'intérêt des prairies naturelles au sein des systèmes d'exploitation et leur rôle pour la conservation de la biodiversité.
En 2018, le concours avait été remporté par Mylène Diaz et Frédéric Morel du GAEC Saint-Hippolyte à Mennotay, qui ont aussi obtenu le troisième prix national catégorie "Prairies de fauches et secondairement pâturées " au Salon de l'agriculture 2019. Rendez-vous cet automne pour connaître le lauréat 2019.

(Publié le 3 juin 2019)