Vie de la filière

Post-tests : le Comté gagne en image et en notoriété

L’enquête TNS réalisée fin 2018 a révélé l’excellente image du Comté chez les 25-49 ans.

Avant même la sortie de la nouvelle campagne de publicité "Et vous, connaissez-vous quelqu'un qui n'aime pas le Comté ?", la perception des consommateurs vis-à-vis du Comté était déjà très bonne. Celui-ci s'imposait comme un fromage authentique et noble, dont il n'existe pas de fausse version. Surtout c'est un fromage FÉDÉRATEUR.
La campagne 2018, déployée en télé et sur les réseaux sociaux, a fait l'objet d'un  post test  fi n 2018/début 2019, afin de mesurer la notoriété et l'image du Comté auprès de la cible média 35-59 ans, mais aussi des "Maîtresses de Maison (MdM) 25-49 ans". Les résultats sont là aussi très positifs. Auprès de la cible 35-59 ans, le Comté est le fromage qui a la notoriété top of mind (qui vient en premier à l'esprit) la plus importante (11 %), juste après le camembert (29 %). Il se place aussi en 2e position en termes de notoriété globale (96 %). Ces très bons scores s'accompagnent d'une excellente opinion. Le Comté plait à toute la famille, avec un côté transgénérationnel marqué. Il est perçu comme un fromage de grande qualité, fruit d'un savoir-faire traditionnel. Des gains forts depuis la dernière enquête de 2014 sont à souligner sur les items "lié à un art de vivre", "fabriqué dans une région préservée, le massif du Jura" et "accessible, que l'on peut consommer tous les jours".
Dans les intentions d'achats auprès des consommateurs de 25 à 49 ans, le Comté arrive désormais 1er. Des résultats encourageants, qui nous obligent à beaucoup de vigilance et d'ambition collective dans nos actions de communication au quotidien.

(Publié le 25 juillet 2019)