Les musées fromagers#et les autres étapes Patrimoine

Lieux de mémoire... mais pas que !


La Maison de Louis Pasteur

La Maison de Louis Pasteur

En 1830, le père de Louis Pasteur achète une tannerie à Arbois. La maison est située à proximité d’un gué qui franchit la Cuisance, la rivière qui coule toute proche. Après la mort de son père, Louis Pasteur récupère progressivement l’ensemble de la maison et l’embellit : c’est désormais son « château de la Cuisance » où il aime séjourner chaque été entouré de sa famille et de ses amis.

Lors de l’été 1860, il profite de sa présence dans le Jura pour se porter au chevet des vins.
Avec 2 millions d’hectares plantés en vigne, 50 millions d’hectolitres de vin produits, la France est un pays profondément viticole mais les vignerons ne maîtrisent aucunement les processus de fermentation de leurs vins. Trop souvent le vin tourne au vinaigre, accidents de fabrication qui nuisent à son commerce.

En 1863, Pasteur installe un laboratoire de campagne à Arbois et s’informe auprès de ses amis vignerons. Il observe de nombreux échantillons au microscope Il comprend que la transformation du jus de raisin en vin comme les défauts des vins sont liés à l’action d’organismes microscopiques et qu’à chaque type de fermentation correspond un ferment particulier.
Pour prévenir la multiplication des germes nuisibles à la qualité du vin, Pasteur propose de chauffer le vin. Ce procédé baptisé Pasteurisation est breveté en 1865 et s’adapte à d’autres denrées alimentaires, bière et produits laitiers notamment.

En 1878, Pasteur a l’idée d’autres recherches : « Je me propose de me rendre chaque année, un mois plus tôt que de coutume, dans le Jura, écrit-il au brasseur danois Jacobsen en décembre 1878, afin de poursuivre sur place, au centre d’un pays viticole, quelques-unes des nombreuses recherches auxquelles on peut soumettre les moûts de raisin et les moûts sucrés en général. »
La réalisation de son laboratoire sur Arbois, financée en partie par le ministère de l’agriculture représente le bonheur suprême pour Louis Pasteur. Il peut désormais de sa chambre rejoindre directement son lieu de travail favori. C’est aujourd’hui le seul laboratoire de Louis Pasteur à avoir été conservé.
Il achète une vigne dans le village voisin sur laquelle il mène ses expérimentations. Il prouve que les microorganismes ne sont pas des générations spontanées incontrôlables mais des êtres vivants que l’on peut étudier et maîtriser.
Ces travaux sur les fermentations seront déterminants dans l’œuvre du savant. En faisant reculer l’empirisme lors des vinifications, ils ouvriront la voie de l’œnologie scientifique. Ils feront évoluer la pensée scientifique de Pasteur qui émettra dès lors l’hypothèse que les micro-organismes peuvent également affecter l’homme et l’animal, et le guideront à terme à produire des vaccins.

La maison et le laboratoire de Louis Pasteur ont été conservés intacts ; ils appartiennent de l’Académie des Sciences.

La maison est ouverte tous les jours du 1er avril au 31 octobre. En dehors de cette période, les groupes sont accueillis sur réservation sauf janvier et février (fermeture annuelle). .La visite est guidée.

  • Parking aménagé pour l'accueil de bus
  • Magasin de vente
  • langue(s) parlée(s) : Anglais, Français

Coordonnées

La Maison de Louis Pasteur
83, rue de Courcelles
39600 ARBOIS
Tél.: 03 84 66 11 72
Fax: 03 84 66 12 85
Mail: maisondelouispasteur@wanadoo.fr
Web: http://www.academie-sciences.fr/pasteur.htm

Contact

Madame Morel Sylvie | Coordinatrice