Animateur(rice) d’espace de vente en fruitières : un métier qui évolue !


Quatre vendeuses en fruitières ont obtenu leur certificat de qualification professionnelle (CQP) à l’issue d’une formation qui a été mise en place pour la première fois en 2011 : Sophie Courtet (Etalans), Maryline Trouttet (Grande Rivière), Nathalie Chauvin (Mignovillard) et Fabienne Millot (Largillay).

Le certificat de qualification professionnel ?Animateur (trice) d’espace de vente dans les fruitières de l’Ain, du Doubs et du Jura? est une démarche innovante et de progrès initiée par les FDCL* du Doubs et du Jura, dont l’objectif est de promouvoir la vente directe dans les fruitières mais aussi d’accompagner le personnel des coopératives dans un dispositif de perfectionnement et de qualification professionnelle.
En effet, le métier de vendeur(se) en fruitière coopérative a connu ces dernières années des mutations importantes, liées aux évolutions des contextes tant économique que technique, environnemental, et organisationnel, nécessitant un profil professionnel allant bien au-delà de l’action de vente. De plus en plus, le métier exige la mise en oeuvre :
– de compétences nouvelles en termes d’achat et de gestion des produits et des contraintes associées.
– de comportements professionnels et d’initiatives personnelles visant à optimiser l’offre produit et la vente, soit en magasin, soit par d’autres circuits.
Les partenaires sociaux de la branche ont donc eu à coeur de construire une réponse adaptée aux enjeux actuels d’évolutions observées et aux perspectives prévisibles pour ce métier.
Ce dispositif a été mis en place pour la première fois en 2011 à l’attention de 6 salariées.
Au terme d’un parcours de formation individualisé, 4 vendeuses ont obtenu leur CQP qui leur a été remis le 13 mars dernier.
Une deuxième promotion est d’ores et déjà programmée sur l’automne 2012.

* FDCL (fédération des coopératives laitières) – Contact : Anne Malgarini au 03 81 21 33 10

Actualité suivante

2 et 16 août : Matinée « Fromage et pain, un couple sans faim », à Montbenoît (Doubs)