Bonnes étapes sur les Routes du Comté : Bienvenue sur les Hauts Plateaux du Doubs

3 adresses de choix dans ce joli coin du Haut-Doubs…

La fruitière de Noël-Cerneux – Le Bélieu.- En empruntant la route de Morteau à Maîche difficile de ne pas remarquer la fruitière de Noël-Cerneux. Bien visible avec son allure typique de ferme du Haut-Doubs elle est installée depuis juin 2007. Trois fromagers (de gauche à droite sur la photo), Gaël Billotte, Cyril Oudot, Gérald Vuillemin, un apprenti, Gwanaël Gaume, pour fabriquer mais aussi pour vendre avec l’aide et d’Evelyne Balanche, vendeuse à mi-temps. Toute cette équipe pour produire 30 à 40 meules au quotidien tout en assurant une large plage d’ouverture du magasin. Une bonne partie de la clientèle est locale mais les occasionnels se transforment en habitués. Pour ces ventes, 600 meules sont affinées sur place. Le reste rejoint les caves Petite. Proximité de Morteau oblige, le magasin propose aussi, en plus de la saucisse, les sirops Rieme et la limonade La Mortuacienne.
> Fromagerie de Noël Cerneux – Sous-les-Charrières – 25500 Noël-Cerneux – Tel. : 03 81 67 02 16 – www.comte.com/noel_cerneux

La ferme découverte du Barboux.- En pénétrant dans l’étable de la musique classique se fait entendre. Autant pour le propriétaire, pour la sérénité des visiteurs que pour le calme des animaux. Des dindons montent la garde devant la porte de l’étable, deux ânes tournent la tête, un jeune veau galope dans l’allée. La liste n’est pas close. Dès qu’il a repris la ferme familiale en 1997, Dominique Rondot a inscrit le projet d’une ferme-découverte lié à son activité d’éleveur. « Pas un zoo » mais bien la volonté de faire découvrir les animaux de la ferme dans le contexte d’une véritable exploitation agricole très complète. Son expérience préalable d’animateur ou directeur de centre de vacances n’y est pas étrangère. Il accueille ainsi des écoles ou encore des adultes handicapés pour une journée autour de la traite, du nourrissage en terminant par une soirée barbecue.
Un gîte doit voir le jour en mai 2011 avec une capacité de 28 personnes. Chambres de 4 ou 5, sauna, spa dans un bâtiment en bois à proximité de la ferme. « À l’ancienne, avec du bois non traité coupé à la bonne lune », explique Dominique, soucieux de l’authenticité du terroir qu’il fait découvrir.
> Ferme des Lessus – Dominique Rondot – 25210 Le Barboux – 03 81 43 77 03 – dom.rondot@orange.fr

La Chabraque.- Les chambres s’appellent Ourasi ou Jappeloup. Ceux qui connaissent le sport équestre auront vite compris que les propriétaires sont des passionnés de cheval et d’équitation. D’ailleurs le nom Chabraque désigne, plus particulièrement en Suisse, un tapis de selle. Anne-Marie Renaud a aménagé une ancienne ferme disposant d’une grande salle commune. La décoration est simple, sobre et chaleureuse. Les huit occupants des trois chambres partagent une cuisine commune.
Ceux qui rechignent à cuisiner en vacances sont orientés de préférence vers le Meix-Lagor sur les hauteurs de Montlebon. Un restaurant où Anne-Marie retrouve l’ambiance qu’elle veut donner chez elle. À savoir un bon coin pour « se déconnecter » dans la tranquillité. Des habitués du tourisme vert et parmi eux beaucoup d’Allemands constituent la clientèle. Un aveu d’Anne-Marie : C’est beaucoup de travail ! Avec moins de temps pour le cheval.
> Anne-Marie Renaud – Les Lessus – 25210 Le Barboux – Tél. : 03 81 43 77 24 – www.lachabraque.fr

Actualité suivante

La Fruitière de Montlebon, bons signes