Hommage à Michel Grillot

Avec le décès de Michel Grillot, la filière Comté vient de perdre l’un des piliers de la construction du CIGC et des principales composantes de la réussite actuelle de la filière. Il convient de saluer d’abord sa réussite professionnelle puisqu’il a su transformer la maison de commerce que lui légua son père en une entreprise d’affinage importante, basée à Ornans, et s’appuyant sur un réseau de fruitières toutes engagées dans une relation tout à la fois exigeante et confiante avec M. Grillot.
Parallèlement à ce travail d’entrepreneur, M. Grillot s’investit très tôt dans la construction interprofessionnelle qu’est le CIGC. Il fut pendant les années 70 aux côtés des leaders professionnels jurassiens pour obtenir l’indépendance du CIGC vis-à-vis du SIGF*, donnant ainsi aux acteurs de la filière Comté les moyens de la construction de leur propre avenir. Président du syndicat des affineurs dès 1979, qui devint ensuite la CEC, il sut créer une cohésion au sein de sa profession et donner ses lettres de noblesse à la profession d’affineur. Les réunions qu’il présidait étaient menées dans une permanente recherche d’efficacité, sur un ton franc et direct qui mettait chacun à l’aise. Vice-président du CIGC il fut très impliqué dans la construction des outils qui sont manifestement la clef de la réussite d’aujourd’hui : le CTFC, la commission des contrats, la politique export, la recherche…
À la reconnaissance de ce que la filière Comté doit à ce fondateur, s’ajoute la tristesse de la perte d’un homme chaleureux, droit, volontaire, d’une grande capacité de travail. Merci Michel Grillot pour ce que vous avez été et pour ce que vous avez construit, et qui perdure aujourd’hui.

*SIGF : Syndicat Interprofessionnel du Gruyère Français.

Actualité suivante

Tourisme au pays du Comté : dans la chaleur de l’été, savourez la fraîcheur des forts militaires transformés en caves d’affinage à Saint-Antoine (Doubs) et aux Rousses (Jura)…