Le Comté et le Beaufort solidaires vis-à-vis des usurpations

Le Comté et le Beaufort se sont réjouis de l’obtention de l’AOC par les producteurs de Gruyère. Par contre, ils ont décidé de ne pas admettre que les fabricants de gruyère outrepassent la loi en dénommant leurs produits « Gruyère de Franche-Comté » ou « Gruyère de Savoie ». Ils ont donc ensemble demandé à leur avocat d’agir pour que cessent ces pratiques d’étiquetage. Ainsi que l’indiquent les décrets d’AOC, l’AOC se suffit à elle-même et il n’est pas permis de rajouter d’autres désignations que le nom de la marque.

Actualité suivante

Environnement : Fruitière du Plateau de Nozeroy, une philosophie pour construire l’avenir