Le Comté protégé en Chine

Trois produits français du terroir partent à l’assaut de la Chine. Le Comté, les pruneaux d’Agen et le Roquefort font partie des dix appellations d’aliments de l’UE qui seront désormais protégés en tant qu’indications géographiques (IG) en Chine, s’est félicitée, vendredi 30 novembre, la Commission européenne. Le système des IG offre non seulement une protection importante contre les imitations, mais il est également connu comme un instrument utile de commercialisation.

Ces deux fromages et ces fruits séchés français figurent sur la liste des dix produits européens, avec le fromage Grana Padano et le Prosciutto di Parma (jambon de Parme) italiens, ou encore le Scottish farmed salmon (saumon d’élevage) écossais, que les autorités chinoises se sont engagées à protéger sur leur territoire. Plus grand marché de consommateurs du monde, « la Chine est l’un des principaux futurs marchés d’exportation pour les produits alimentaires de l’UE », a fait remarquer le commissaire européen chargé de l’Agriculture, le Roumain Dacian Ciolos.

En contrepartie, l’UE s’est engagée à protéger dix IG chinoises, comme le thé Longjing cha ou la pêche Pinggu Da Tao. Ces dix appellations chinoises ont été ajoutées à la liste de plus d’un millier de dénominations de produits agricoles et de denrées alimentaires qui sont déjà protégés dans l’Union européenne (dont 13 IG hors UE).

Actualité suivante

Edition : un livre mémoire sur la coopération fromagère en Franche-Comté