MOF Fromager 2015 : dans les coulisses avec Grégory Cuilleron, juré.

Personnalité cathodique de la gastronomie française (Un Dîner plus que parfait, Top Chef, La Tournée des Popotes), Grégory Cuilleron* détaille sa vision du concours MOF Fromager 2015…

« Le rôle de juré m’a été proposé par Christian Janier, le président du Jury de cette année, qui est un ami de longue date. Ma participation ne concernait que l’oeuvre magistrale. Je figurais parmi une dizaine d’autres jurés et nous étions tous un peu dans l’expectative le matin du concours… mais le briefing des organisateurs fut parfait, nous avions à notre disposition une grille de notation détaillée et très stricte. Nous sommes intervenus une fois le montage des oeuvres achevé. Nous disposions de 12 minutes par oeuvre, ce qui peut paraître court dans l’absolu, mais finalement suffisant. Le maître-mot qui devait guider le jugement des oeuvres des candidats était l’exigence. Exigence dans la présentation, dans l’équilibre esthétique, dans la maturation des fromages présentés, dans la pertinence avec le thème du concours (NDLR : “Retour vers le futur”), dans la régularité des coupes…mais aussi dans leur sens de l’économie ! Comme les oeuvres étaient anonymes pour nous, ce n’est qu’à la proclamation des résultats que j’ai pu mettre le nom des auteurs sur leur création. J’ai ainsi réalisé après coup que l’une des pièces que j’ai le plus appréciée était celle de Marc Janin. J’ai beaucoup apprécié son travail de réflexion sur le thème imposé. Son interprétation était évidente, simple, équilibrée, tout en étant aérienne, épurée… et finalement innovante. L’utilisation d’un matériau ultra-moderne comme le corian m’a tout de suite plu, tout comme son étiquetage avec des cristaux en 3D et sa proposition d’accord d’Ossau Iraty avec des chocolats épicés… J’ai été très impressionné par le travail minutieux des candidats, aussi bien le jour du concours qu’en amont. Le résultat final doit se jouer à peu de choses j’imagine. Ils ne laissent rien au hasard et j’en tire un grand parallèle avec mon travail de cuisinier. Cette expérience fut à la hauteur de mes espérances. »

*Ambassadeur de l’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, Grégory Cuilleron présente également “La Tournée des Popotes”, émission de cuisine itinérante sur France 5. À chaque épisode, il découvre un nouveau pays et part à la rencontre d’un chef qui lui présente la gastronomie locale. Pour remercier ses hôtes de lui avoir fait découvrir la cuisine de leur pays, Grégory leur prépare un menu composé exclusivement de produits français. Pour une émission tournée au nord de la Suède en février dernier et qui sera diffusée cet été, il n’a d’ailleurs pas hésité à proposer à ses amis lapons une spécialité bien de chez nous : la fondue au Comté !

Actualité suivante

Recettes Comté : secrets de fabrication…