Pas de dérogation pour l’alimentation hivernale

Réunis au sein de l’URFAC, les syndicats AOC du Bleu de Gex, du Comté, du Mont d’Or et du Morbier ont examiné les conditions particulières qui ont affecté la récolte fourragère au cours de l’été 2007.
Ils ont conscience qu’une partie des foins rentrés cette année est peu « appétente », et par conséquent qu’une partie des producteurs nourrit une légitime inquiétude vis-à-vis de la capacité qu’aura leur stock fourrager à alimenter correctement leur troupeau.
Après avoir soigneusement réfléchi ce dossier sous l’ensemble de ses aspects, ils ont pris la décision difficile de répondre négativement aux demandes de dérogation qui leur étaient faites pour la période hivernale 2007/2008, non seulement pour le troupeau de vaches laitières, mais aussi pour les génisses.
L’enrubannage reste strictement interdit sur l’ensemble de l’exploitation, et il reste interdit d’apporter tout aliment liquide (type mélasse ou autre) pour rendre le foin plus « appétent ».
Les professionnels des syndicats interprofessionnels ont conscience de la rigueur d’une telle décision, et des efforts qu’ils demandent ainsi à certains producteurs. Ils ont demandé à chaque agriculteur d’être solidaire de leur motivation qui est de préserver la qualité, et la confiance du consommateur.

Actualité suivante

Environnement : Fruitière du Plateau de Nozeroy, une philosophie pour construire l’avenir