Politique : quatre demandes au ministre

De passage à Besançon, le 8 novembre 2012 à l’occasion des rencontres pour l’avenir de l’agro-alimentaire et du bois, le ministre délégué à l’Agroalimentaire, Guillaume Garot, a rencontré les acteurs de la filière.

Les demandes du Comté au ministre tiennent en 4 points : permettre aux AOP de maîtriser leur production laitière, afficher un soutien de l’État aux entreprises exportatrices, exempter les fromages AOP de l’obligation d’étiquetage nutritionnel sachant qu’ils se réfèrent à un cahier des charges strict et n’ont d’autres ingrédients que le lait et enfin refuser tout projet d’étiquetage environnemental qui ne prenne en compte les apports positifs des AOP à la société (stockage de carbone dans les prairies naturelles, biodiversité). Le ministre estime qu’il faut faire évoluer l’étiquetage et le rendre « plus simple d’accès pour valoriser la qualité nutritionnelle des produits ».

Sur la gestion des volumes de production de lait, il sait que le sujet est « difficile ». « Toutefois, déclare le Ministre, on ne peut laisser le marché décider seul. Il faut des outils de stabilisation. Pour des productions comme les vôtres, nous devons nous battre à vos côtés pour que vous bénéficiiez d’une approche spécifique. »

Actualité suivante

Nouveau : « Comté, 30 recettes au fromage » paraît aux éditions Marabout !