Profession fromager : ils en redemandent !

Les professeurs qui ont accueilli une animation de l’opération « Profession fromager » ont déjà pris un nouveau rendez-vous pour leur classe.

L’opération « Profession fromager » a connu sa première année scolaire pleine en 2006/2007. Au total, 10 interventions ont eu lieu dans les collèges (Pirey, Saône, Besançon Notre-Dame, Mouthe, Gy et Baume-les-Dames). Il faut y ajouter la participation aux cinq journées de rencontres « collégiens/professionnels » organisées dans le cadre du salon « Ain Formation Métiers » à l’initiative du Conseil général de l’Ain et en collaboration avec la FDCL de l’Ain. L’animation s’est rodée au cours de cette première année, cela ne l’empêche pas de faire l’unanimité. Les professeurs qui l’ont accueilli ont déjà pris un nouveau rendez-vous pour leur classe.
Le module plaît aux élèves et aux enseignants. La partie consacrée à la mini-fabrication de fromage est une grande découverte. Elle soulève beaucoup de questions sur l’alimentation, la qualité du produit, le cahier des charges, les signes de qualité… L’idéal serait de prolonger l’expérience par une visite sur le terrain, dans un atelier de fabrication, mais les établissements manquent de moyens pour satisfaire ce souhait.
De l’avis des enseignants, parmi toutes les offres de présentation de métier, la filière est la seule à proposer un tel aspect pratique et innovant. Pour cette nouvelle année, l’objectif est de mieux faire connaître « Profession fromager ». En mars, à Besançon, l’initiative a été présentée à une vingtaine de professeurs au Centre régional de documentation pédagogique, ceci en présence du recteur d’académie.

Les fromagers de demain : L’opération a pour but d’intéresser les jeunes au métier de fromager. Elle est prise en charge par le CIGC qui en a confié la réalisation à Véronique Socié, laquelle travaille notamment en collaboration avec Fabienne Martin, Anne Richard (ENIL bio de Poligny) et Jean-Claude Marguet (ENIL de Mamirolle).

L’avis d’un professeur : Gilles Pargny est professeur au collège Saône, dans le Doubs. L’animation « Profession fromager » y a été présentée à une classe de 3° de découverte professionnelle. « C’est une animation satisfaisante et bien adaptée dans le temps. Les élèves ont été intéressés par la possibilité de participer concrètement à la fabrication réelle d’un produit. C’est un point extrêmement positif. Il faudrait pouvoir compléter cette animation par une visite sur un site de production. Nous avons fait évaluer par les élèves les présentations proposées en 2006-2007. La fabrication du fromage en classe a remporté tous les suffrages. »

Actualité suivante

1ère Lyre d’Or : Un jurassien primé !