Promotion : Opération séduction au Japon

Promotion : Opération séduction au Japon.jpeg

En novembre, dans le cadre d’une opération de promotion soutenue par l’Union européenne, une délégation du Comté s’est rendue au Japon pendant une dizaine de jours. Romuald Fassenet, chef du Bec Fin à Dole, Catherine Fassenet, sommelière et Aurélia Chimier, responsable de la communication pour le CIGC, ont animé des séminaires, des démonstrations de cuisine, un concours de cuisine, le tout en multipliant les rencontres avec la presse et les métiers de bouche.
Une opération séduction d’ampleur dans un pays à forte culture gastronomique. Les valeurs d’histoire, de terroir, d’environnement y sont très recherchées. Le consommateur japonais est curieux des saveurs venues d’ailleurs, très sensible au « style de vie européen », il est aussi avide d’informations et de formation.
La délégation a fait étape à Tokyo, Nagoya et Kobé. Elle a également participé au salon Cheese Festa, manifestation grand public consacrée aux fromages. Les liens se sont également noués avec des professionnels français comme le cuisinier Dominique Corby.
À son retour, la petite délégation a rendu compte de son voyage aux membres du bureau du CIGC. « C’était un rêve, explique Romuald Fassenet, de partir au Japon pour porter les couleurs de la région et du Comté. L’expérience a été fantastique. Il faut y aller pour proposer une cuisine européenne et non pour japoniser notre cuisine. Il fallait être parfait et je crois qu’on les a épatés. »

Repères
• Soutenue par la Commission européenne et débutée en 2004, cette opération baptisée  » Trois Jukusei Europe » de promotion des AOP associait également le Parmigiano Reggiano et le Prosciutto di Parma.
• Au Japon, un pays de 127 millions d’habitants, la consommation annuelle de fromages est faible (2 kg par habitants) avec une forte proportion de fondus.
• Le prix du kg de Comté relevé au Japon : de 30 à 80 €.

Actualité suivante

Technique : la machine à surmarquer fonctionne