Focus Export (mai 2013) :#Mission en Chine

(publié le 02 mai 2013)

Le Comté a lancé fin janvier une première mission d'exploration du marché chinois.

Une délégation composée d'entreprises et de représentants du CIGC s'est rendue à Shangaï du 27 janvier au 2 février. Objectif de ce premier voyage : rencontrer des professionnels du monde du fromage et des entreprises françaises qui exportent en Chine. Cette semaine de visites, organisées par le cabinet Altios, a également permis de prendre contact avec de nombreux points de vente et de découvrir leurs modes opératoires : niveau de prix pratiqué, merchandising...

Les fromages sont présents dans les supermarchés avec, pour cible principale, les étrangers expatriés. Le fromage reste en effet un grand mystère pour le consommateur chinois, à 1 000 lieux de sa culture, même si certains produits s'en rapprochent, au moins dans leur texture. C'est le cas du tofu (lait de soja fermenté). Mais pour le goût, c'est une autre affaire...

Quelques experts du fromage commencent à proposer des séminaires de dégustation à destination de la presse chinoise. Des fromages fondus en provenance de l'Australie et de la Nouvelle Zélande opèrent actuellement une percée sur le marché chinois. Une éducation progressive au goût qui amènera sans doute les consommateurs de ce grand pays à s'intéresser à des fromages plus typés !

Une réglementation très fluctuante
Au cours de leur pérégrination, les représentants du Comté ont pu rencontrer des délégués de Lactalis à Shangaï, qui espèrent accroître la position du Comté dans leur gamme en Chine, mais aussi des représentants de la coopérative d'Isigny Sainte-Mère (Normandie), un acheteur pour Carrefour et deux importateurs. L'un d'entre eux a importé du fromage français pendant plusieurs années, notamment en provenance de la maison Philippe Olivier, crémier à Boulogne-sur-Mer. La principale difficulté pour exporter vers la Chine provient de la réglementation, très fluctuante pour le fromage, un produit encore mal connu dans ce pays.

Un regard neuf
«Nous ne pouvons arriver là-bas avec notre vision du monde et donc du Comté ! La culture alimentaire et les pratiques commerciales sont très particulières. Nous devons reprendre tout à zéro avec un regard neuf», analyse Thierry Pate, président de la commission export du CIGC.
Prochaine étape pour le Comté : participer à un salon professionnel majeur en zone Asie et trouver sur place un ambassadeur du Comté.

(Photo DR)
(Photo © CIGC/Image&associés)
La délégation Comté en Chine était composée de Claude Vermot-Desroches, président du CIGC, Aurélia Chimier, responsable communication au CIGC, accompagnés de représentants d'entreprises d'affinage : Cécile Delannes (Fromagerie Rivoire-Jacquemin), Marianne Warnery et Éric Chevalier (Monts et Terroirs), Philippe Goux (Fromageries Marcel Petite) et Thierry Pate (Fromageries Vagne, président de la commission export du CIGC). (Photo DR)