Fruitière de Nébois#à Matafelon-Granges

L’étude « programme terroir » de la fruitière de Nébois, dans l’Ain, a été présentée aux sociétaires à la fin de l’année 2007. « C’était très intéressant, raconte le président Didier Prost. Notamment l’analyse des sols et la variété de la flore. Nous ne pensions pas en avoir autant ». 
À Nébois, la fin de l’année a également été marquée par d’importantes prises de décision. Le chalet, construit en 1914, va faire peau neuve. « Nous allons entièrement rénover l’atelier de fabrication et réaménager les caves. Le magasin sera également refait et ouvert à d’autres produits régionaux que ceux de la fromagerie. » Les travaux seront effectués en 2008, sans arrêt de la production sur le site. 
Pour durer, les sociétaires ont également choisi de bien occuper leur territoire. Un réseau commercial se met en place dans les alentours, dans les épiceries ou les boulangeries. La fruitière est aussi présente sur quelques manifestations comme le marché de Noël de Nantua et s’investit dans l’animation quand le Tour de France passe dans le secteur. Pour Didier Prost, c’est la clef de la réussite : « Mais il faut d’abord faire un bon produit et nous y veillons. »

Flore

La grande variété de sols est propice à une importante diversité floristique. 190 espèces botaniques différentesont été recensées sur le terroir de la fruitière, dont 52 espèces médicinales qui constituent près d’un tiers du volume du fourrage sur pied. Selon les prairies, la richesse spécifique est très forte et varie entre 29 et 56 espèces botaniques. La petite pimprenelle offre à elle seule un recouvrement global de 5 %. Cette rosacée a un petit goût de concombre et est très riche en vitamine C. À côté de cette espèce, on peut mentionner la présence de graminées comme le brome dressé, la fétuque des prés, l’avoine jaunâtre, la houlque laineuse, le trèfle rampant ou encore le trèfle des prés. La biodiversité des prairies de la fruitière est préservée grâce à une gestion pastorale extensive et appropriée. Les prairies de fauche se caractérisent par l’avoine jaunâtre, typique des prairies d’altitude et bien rencontrée sur les sous-sols glaciaires, ou originalité du terroir de Nébois, par l'alliance du brome dressé et du fromental.

 

Sols

Le sous-sol de la fruitière est très récent à l’échelle des temps géologiques. Il s’agit d’un sous-sol glaciaire qui recouvre près de 65 % de la surface du bassin laitier. Lors de la dernière glaciation, le Würm il y a environ 15 000 ans, le glacier a raboté les sols et sous-sols de la haute-chaîne et a épandu les calcaires locaux, broyés et concassés, sur les plateaux et même jusque dans la plaine grâce aux reculées. Ce sous-sol glaciaire, typique et très varié, est à l’origine de la formation d’une mosaïque de sols sur le bassin laitier de Nébois, avec pas moins de 58 Unités Agro-Pédologiques différentes. Près de 77 % des parcelles présentent des sols aérés superficiels, avec une sensibilité à la sécheresse assez élevée. Les sols profonds, plus rares, se localisent plutôt dans les combes ou la vallée de l’Oignin. Une des particularités de la fruitière est la difficulté d’exploitation de certaines parcelles avec 22 % des sols en pente forte à très forte. La forte proportion de sols humides (18 %), où se développe un cortège floristique caractéristique et adapté aux contraintes d’asphyxie de ces terres, ajoute à l’originalité de la fruitière.

Climat

Pour son altitude, la fruitière est très largement arrosée, avec 1 565 mm de précipitations par an en moyenne.Cette forte pluviométrie compense donc la faible réserve en eau utile des sols superficiels du bassin laitier. Sauf accident climatique, il n’y a aucun déficit hydrique et aucune influence sur le fourrage récolté en seconde coupe.

 

Le goût des fromages de la fruitière de Nébois affinés par Seignemartin

Les 3 arômes clés des Comté de Nébois, dégustés par le jury terroir entre 6 et 10 mois, sont la noisette, le lactique acidifié et une note plus ou moins torréfiée telle que l'oignon grillé ou le café au lait. Le jury terroir apprécie également parfois la présence de notes aériennes citronnées ou rappelant le miel toutes fleurs. La pâte est souple et fondante. L'équilibre des saveurs sucrées et acidulées des fromages accompagne bien ses notes fruitées. La palette aromatique des Comtés de cette fruitière s'étoffe au cours de l'affinage, et si les fromages jeunes plaisent par leur côté lait cuit/lait vanillé, les fromages d'un an peuvent être perçus rustiques et intenses en goût. Il s’agit donc de les « cueillir » au bon moment !

 

La Fruitière de Nébois en bref...

  • 10 sociétaires 
  • Villages concernés : Matafelon-Granges, Izernore, Nurieux-Volognat, Peyriat, Sounthonnaxla-Montagne, Ceignes 
  • Président : Didier Prost 
  • Fromager : Daniel Guérineau  Litrage : 2 millions de litres de lait 
  • Affineur : Seignemartin  • Produits fabriqués : Comté, beurre, crème, fromage blanc, fromage fort 
  • Boutique de vente 
  • Ouverte au public  
  • Groupement d’employeurs 

 

 

 

Fromagerie de Nébois - Hameau de Nébois - 01580 MATAFELON-GRANGES 
Tél. 04 74 76 99 91 - fromagerie.nebois(at)wanadoo.fr -www.comte.com/nebois
</