La fruitière de Villeneuve d'Amont, au coeur du terroir

Dans le canton de Levier, la fruitière de Villeneuved’Amont donne tout son sens au mot terroir.

Située en plein centre d’un village, entourée de prairies, le tout clos par des forêts : c’est presque l’image d’Épinal de la fruitière. Une image qui est bien vivante. « Je crois que notre fruitière donne sa pleine mesure au mot terroir », juge le président Alain Godard. Dans ce canton de Levier, on est même ici au centre géographique de la filière.

Tous les sociétaires sont installés au village et perpétuent, pour la plupart, le rite de la coulée, le fromager assurant le ramassage sur deux exploitations.

L’implication du couple de fromager est d’ailleurs jugée exemplaire par le président. Alain Godard s’attend à ce sujet à un dossier délicat à gérer : le départ à la retraite de René Tournoux est prévu pour 2008 et son remplacement va devenir d’actualité.

La fruitière évolue à son rythme, poursuit ses équipements (l’épuration dans un dossier communal) et garde les valeurs de la filière. Une perte de volume, suite à une cessation d’activité, incite toutefois à une vigilance accrue pour assurer la pérennité.

La fruitière vit aussi dans le souvenir d’Yves Goguely. C’est depuis ce village que le regretté président du CIGC a construit son action en faveur du Comté.

Les caractéristiques des Comtés de Villeneuve d'Amont

> Le goût des Comtés affinés par Arnaud/Juraflore

Pour le jury terroir, le goût des Comtés de Villeneuve-d’Amont convient aussi bien aux amateurs de Comté qu’aux nouveaux dégustateurs.

Les arômes de caramel à la crème, de grillé très léger, servent de tremplin aux arômes fruités : noisette, noisette grillée, parfois gratiné, jus d’orange doux, parfois abricot bien mûr. Au cours du vieillissement, ces fromages gagnent lentement de l’intensité de goût ou plutôt de la densité aromatique : les notes noisette et orange peuvent s’exprimer pleinement. La saveur de base de ces fromages est un peu acidulée. Les fromages d’hiver expriment davantage de nuances végétales.

Le jury terroir apprécie particulièrement ces fromages "tout en finesse".

> La flore

On relève 123 espèces différentes dans les prairies de la fruitière, dont 19 aromatiques.

Parmi les végétaux les plus abondants en terme de recouvrement figurent 4 graminées, 2 légumineuses, 2 ombellifères et 2 plantes dites " aromatiques ". En effet, au pissenlit et à la flouve odorante bien connus pour leur caractère aromatique s’ajoutent l’achillée millefeuille, le cerfeuil des prés, la petite pimprenelle...

Les graminées sont abondantes et variées (houlque laineuse, fétuque des prés, dactyle aggloméré, crételle des prés, pâturin commun, brome mou...). À Villeneuve, diverses composées sont repérables dans le paysage par leurs fleurs jaunes (crépide bisannuel, pissenlit, séneçon jacobée, marguerite... ) et témoignent d’une flore variée. Quelques plantes comme la berce spondyle, le cirse des champs, la gentiane jaune, le géranium disséqué ou le géranium des forêts font partie du paysage local mais sont plus appréciées des promeneurs que des vaches !

> Les sols

Le bassin laitier est en bordure des seconds plateaux du Jura central et assure une transition entre la pointe du plateau de Champagnole et le plateau de Levier. L’altitude se situe entre 650 et 690 mètres. Le sous-sol est d’une grande homogénéité de type Jurassique supérieur. Sur les 600 hectares cultivés, on dénombre 10 UAP (unités agro-pédologiques) différentes. Toutefois, les ¾ du bassin laitier sont sur des sols durs du Jurassique supérieur, soit superficiels (en jaune sur la carte), soit profonds (teintes vertes - profondeur de sol disponible pour les racines des plantes de 35 cm au minimum). Les sols très superficiels présentant des affleurements rocheux sont représentés en rouge ; les sols plus ou moins étanches sont en bleu. Les terrains en pente sont hachurés. L’ensemble des sols aérés représente 520 ha soit 87 % de la surface.

 

Villeneuve d'Amont en bref...

• 9 sociétaires

• 1,6 millions de litres de lait

• Président : Alain Godard

• Fromagers : René et Hélène Tournoux

• A ffineur : Arnaud-Juraflore (Poligny)

• Groupement d’employeurs avec Villers-sous-Chalamont et Arc-sous-Montenot

• Vente directe

• Ouvert au public

Contact :  9, place de la Mairie, 25270 Villeneuve-d’Amont. Tél : 03 81 49 60 12.