Frédéric et Valérie Royer :#"Le Comté, notre best-seller !"

(publié le 22 avril 2013)

(Photo © CIGC/Petit)

Sur les bords du Lac Léman, la ville de Thonon-les-Bains a su conserver son unique crémerie grâce à un couple de passionnés.

Ils n'ont pas fait d'école de laiterie, ni baigné enfants dans l'ambiance des caves d'affinage. Leur métier, Frédéric et Valérie Royer l'ont appris en allant visiter des crèmeries et en rencontrant énormément de producteurs de fromages. Ils ont tenu leur première fromagerie à Épinal, en couple, avant de reprendre celle de Thonon-les-Bains, investis de la confiance de Daniel Boujon, le fromager à qui ils succédaient. Une confiance réciproque puisque la boutique a gardé son nom, "La Fromagerie Boujon".

À Thonon, les Royer vont pouvoir explorer toute la palette du métier de crémier. "Le volume de fromages était bien plus important qu'à Epinal, ce qui nous a permis de varier les plaisirs et de donner une touche personnelle aux pâtes molles dans nos propres caves". Un couple de crémiers jamais rassasié, qui aime se poser des questions, évoluer, entretenir le lien avec les petits producteurs... Avec certains d'entre eux, ils se sont même donné un challenge : créer un nouveau fromage chaque année ! Les clients ont ensuite le privilège et le plaisir de le découvrir en boutique. Un couple de crémiers qui aime aussi communiquer et qui sait valoriser les fromages sur les chaînes de télévision ou sur Internet, parfois même de manière cocasse comme avec ce site qu'ils ont appelé www.mangeonsboujon.fr.

Des liens avec le Comté
Ambassadeurs du Pays du Comté depuis 2008, Frédéric et Valérie Royer ont pris leur rôle très à coeur. "Le Comté est notre best-seller, notre première vente en volume",explique Frédéric Royer. Parrain du Challenge Comté 2011 (concours de recettes pour les blogueurs), Frédéric aime transmettre sa passion pour les fromages. Il a participé à des formations en écoles hôtelières avec la Fédération des fromagers et répond avec un même plaisir aux chefs de grands restaurants avec lesquels il collabore et à tous ceux qui passent à la boutique.
Il a été membre du CIGC, en tant que représentant des crémiers, de 2009 à 2012. Dans ce cadre, il a notamment pu remettre une plaque d'Ambassadeur du Pays du Comté à un confrère belge, en présence du président du CIGC. "Un beau souvenir !", qu'il aime évoquer. Autre bon souvenir : les fabrications de Comté à l'ancienne avec les Amis du Comté, à Thonon près de la fromagerie, et les jeux concours sur le Pays du Comté et les Montagnes du Jura, "qui ont été des moments forts pour nos clients".

En famille
Thonon est une ville touristique, en bordure de lac, mais la clientèle de la Fromagerie Boujon est surtout locale et relativement jeune. "Certains clients venaient déjà avec leurs parents. Aujourd'hui, ce sont eux qui font découvrir les lieux à leurs enfants. Nous en sommes à la 3ème génération !", se réjouit Frédéric Royer qui sait la place du conseil et du relationnel dans ce métier. "Nous avons aussi la chance d'avoir des salariés présents depuis de nombreuses années, qui connaissent bien les produits et ont un lien fort avec les clients."

Cet attachement, Valérie et Frédéric Royer ont bien l'intention de le dorloter, comme ils savent dorloter leurs fromages.