Laurent Dubois,#crémier-fromager à Paris

(publié le 21 décembre 2005)

Nouveau venu dans l’équipe du CIGC, Laurent Dubois est lauréat du prestigieux titre de Meilleur Ouvrier de France.

Jusqu'ici, Laurent Dubois venait au moins deux fois par an dans la région : au moment de choisir ses Comtés au Fort Saint-Antoine ou pour préparer la campagne du Mont-d'Or. Ces occasions seront désormais plus nombreuses depuis qu'il siège au CIGC.

Au 2, rue de Lourmel, dans le quinzième arrondissement de Paris, la boutique « Fromages de Traditions » de Laurent Dubois est de celles qui font honneur aux fromagers de France et à leurs clients. Fils et petit-fils de fromagers parisiens, il s'est lancé dans le métier après des études de gestion. Il a d'abord beaucoup regardé et écouté : « Pour commencer, j'ai fait un tour de France chez les meilleurs, notamment pour apprendre l'affinage. » Ensuite, il s'est lancé. Pas moins de 200 fromages différents, suivis dans trois cellules d'affinage, sont proposés à la clientèle, dont trois à quatre variétés de Comté. « Dans l'univers commercial, nous sommes des petits acteurs, mais nous avons une belle image de marque. Nous avons su faire des choix en sélectionnant les circuits d'approvisionnement et donc en recherchant les produits de qualité. »

Et dans sa boutique, le Comté est une référence, voire une « locomotive » selon le mot de Laurent Dubois. « Il séduit grâce à sa régularité au niveau de sa qualité et de son goût. Il est à la fois gustativement complexe et abordable. C'est un fromage que les gens connaissent. Le Comté préféré de notre clientèle est plutôt un fromage de 12/14 mois. Avec des petites niches pour des fromages amenés au-delà de 24 mois, notamment pendant les périodes de fin d'année. Bien les choisir, c'est ma fierté. »

La fromagerie de M. Dubois commercialise une centaine de meules par an. Laurent Dubois a poussé l'amour pour son métier plus loin. En 2000, pour la première fois, le prestigieux concours de Meilleur Ouvrier de France était ouvert au métier de fromager. Laurent Dubois en a été l'un des premiers lauréats.

C'est dire si le CIGC accueille un nouveau membre particulièrement passionné et motivé. « Je suis administrateur du Syndicat des fromagers parisiens et également au niveau national. On m'a proposé d'occuper le siège réservé aux détaillants. Cela m'a tout de suite intéressé, d'autant qu'il s'agit d'un produit auquel je suis très sensible. Je suis notamment intéressé par l'aspect publicité. Je peux relayer les avis et les attentes des consommateurs urbains. »