Des collégiens avides de découvrir le Comté ! (2019)

(publié le 01 février 2019)

Après la mise en commun du lait, les garçons séparent le caillé du petit lait.

Le GAG fait entrer tous les secrets du Comté au collège Lucie Aubrac depuis onze ans. Ces travaux pratiques contribuent à former des consom’acteurs attentifs.

Quelques jours avant les tant attendues vacances de Noël, Claire Perrot et Didier Sintot captent miraculeusement toute l’attention des élèves de sixième du collège Lucie Aubrac de Doubs. Les jeunes curieux se passionnent pour l’histoire du Comté, ses secrets de fabrication, ses modes de production et l’art de sa dégustation. Surtout, ils goûtent au plaisir de faire eux-mêmes l’expérience de transformer le lait en caillé grâce à l’action de la présure. Caillé qu’ils coupent, mettent en commun, chauffent avant de le passer et de le presser pour fabriquer un mini fromage « en blanc ». En une demi-journée, les deux complices du GAG (Groupuscule d’Actions Gustatives) jonglent entre apprentissages théoriques et pratiques pour distiller des notions d’exigence, de coopération et de naturalité. Les jeunes cerveaux en ébullition adhèrent à 200 % à l’expérience et mémorisent surtout mille et une connaissances sur le Comté. « Génial ! », résument Betty, Louis, Nathan, Evan, Lou et leurs amis pour décrire cette rencontre, organisée par Florence Cerny, leur professeur de SVT (sciences de la vie et de la terre) dans le cadre des Enseignements Scientifiques et Technologiques.

Lou presse le petit fromage...
Que fait-on du petit lait ? Il nourrit les cochons ou est transformé en poudre !

Le premier né de la classe de 6ème 4 !
Pour qu’il devienne Comté, il lui faudra la bande et la plaque vertes.

Kenan, apprenti affineur, sonde le fromage.
Incroyable ! Sans le nez, la bouche ne ressent que la texture et les saveurs (salé, sucré, acide, amer), mais pas les arômes...