Les éditoriaux d'Alain Mathieu

Automne 2019 : défendre le Comté avec force et détermination

Alors qu’une nouvelle saison estivale vient de s’achever, c’est l’heure des premiers bilans. Routes du Comté, Savoureuse tournée du Comté, Maison du Comté, Table du Comté et autres manifestations où le Comté était présent, ont rencontré, une fois de plus, un franc succès tant par le nombre que par la qualité des rencontres.

La réussite ? Les goûts des Comté, assurément. Mais pas seulement.

Au fil des ans, à force d’exigence, de persévérance et de transparence, nous avons consolidé le lien qui nous unit, acteurs de la filière, avec notre beau territoire et avec les consommateurs. Collectivement, agriculteurs, fromagers, affineurs, nous avons su rendre lisible la culture de notre appellation d’origine à travers des codes de communication que nous avons instaurés depuis de nombreuses années : Montbéliardes ou Simmental au pâturage, fromager au pied de sa cuve, affineur faisant découvrir les secrets des Comté dans ses caves. Ces codes ont été totalement adoptés par les consommateurs qui se retrouvent parfaitement dans ces ambiances. Et ils nous le font savoir !

Lorsque notre travail est pillé au détour d’une publicité par des produits qui n’ont rien à voir avec le Comté, cela nous met tous, membres de la filière et consommateurs, fans de Comté, dans une colère noire.
Le CIGC réaffirme ici toute sa volonté et sa détermination à défendre fermement le travail collectif de la filière et ses traditions face à toute tentative de copie ou de parasitisme de notre appellation.

Plus qu’une nécessité c’est un devoir de veiller sur ce patrimoine culturel commun qui fait tout le succès d’une région, chacun à sa façon.

Tous les éditoriaux