Rétrospective :#les grandes dates du CIGC

(publié le 05 août 2013)

Le CIGC est né le 11 juin 1963 et a fait ses premiers pas en 1968, alors qu'une crise sociétale majeure éclatait un peu partout en France.
En Franche-Comté une autre crise était à son comble : le lait connaissait une chute de prix sans précédent. Fallait-il continuer à faire du Comté ? La question s'est posée.
Et l'on sait, aujourd'hui, ce que l'on doit à la génération qui nous a précédés. Producteurs, coopérateurs et affineurs ont cru en la force d'une organisation collective au sein du CIGC, une sorte d'union sacrée qui vise justement à éviter tant que faire se peut de nouvelles crises qui, à chaque fois, laisseraient des hommes et des femmes sur le bord de la route. Et cela, les gens du Comté n'en veulent pas.
Cinquante ans plus tard, que de chemin parcouru...

Vidéo : l'historique de la création du CIGC, raconté par Jean-Marie Pobelle et Jean-Jacques Bret

 

• 1945 : Création du syndicat de défense du Gruyère de Comté
• Objectif : obtenir la révision du système d’après-guerre de taxation des fromages
• Réalisation :
- Mise en place d’un label basé sur un contrôle qualité
- Premières publicités : affichettes, présence sur les foires et salons
- Action pour une protection juridique du Comté

• 1947 : Commercialisation de 8 428 tonnes de Comté dont 1 430 tonnes sous label.

• 22 juillet 1952 : Jugement du Tribunal de Dijon
• Obtention du statut d’AOC judiciaire par le Gruyère de Comté
• Délimitation de la zone d’appellation aux limites de l’ancienne province de Comté

• 14 janvier et 17 juillet 1958 : Décrets d’extension de la zone de l’AOC Comté
• Maintien de la zone délimitée en 1952
• Extension de la zone à certaines communes des départements limitrophes

• 11 juin 1963 : Parution du décret créant le CIGC, définissant :
• Sa composition en 4 collèges
• Son champ de compétences
• Ses ressources
• Document à télécharger ici.

• 13 novembre 1967 : Parution de l’arrêté de désignation des professionnels du CIGC.

Bernard Boilley, 1er Président du CIGC.

À l'automne 1968, la crise du Comté est à son comble : les cours s'effondrent. La réunion du 22 octobre à Poligny débouche sur la mise en place des premiers contrats de vente de fromage en blanc entre les coopératives et les affineurs. L'aide de 50 millions de francs promise au CIGC par les pouvoirs publics n'arrive pas. Un soir de 1968, à 23 heures, à l'initiative des syndicats d'agriculteurs FDSEA-CDJA, 200 agriculteurs envahissent la Préfecture. Dès le lendemain, les fonds sont débloqués.
C'est dans les années 80 qu'ont débuté les premiers films publicitaires du Comté.
1985, inauguration des locaux du CIGC : Pierre Vallet, président du CIGC, en face de lui Edgar Faure (alors Sénateur du Doubs), et à sa gauche le Ministre de l'Agriculture de l'époque, Henri Nallet.
Le CIGC a eu 5 présidents en 50 ans : ici de gauche à droite Claude Vermot-Desroches, Pierre Vallet, Yves Goguely et Noël Gentier.

• 31 janvier 1968 : Installation du CIGC par Edgar Faure
• Élection de M. Bernard Boilley comme premier président du CIGC
• Élection de M. Maire du Poset comme premier vice-président
• Appel d’une cotisation volontaire facultative de 1 franc par meule

• 1968 : Prise de fonction du 1er directeur du CIGC, M. Henri Cardon.

• 1968 : Avec l’installation du premier CIGC, le syndicat de défense du Gruyère du Comté décide de sa propre suppression.

• 1969 : Mise en place des premiers "contrats CIGC" :
• Paiement du fromage "en blanc" à la qualité constatée à 3 mois
• Indexation à la réalité du marché (Moyenne Pondérée Nationale)

• 1973 : Élection de M. Noël Gentier, deuxième Président du CIGCActivation de l’article du décret du CIGC lui donnant l’exclusivité de la distribution des plaques vertes.

• 1er mars 1975 : Assemblée générale constitutive du CTC
• La filière Comté dispose d’un service technique qui lui est dédié
• Il est installé à l’ENIL de Poligny

• 30 mars 1976 : Décret relatif à l’AOC "Gruyère de Comté" ou "Comté"
Définition des bases du cahier des charges :
• Description physique des meules
• Affinage 90 jours minimum à 19°C maximum
• Vaches Montbéliardes ou pie rouge de l’Est nourries sans ensilage
• Emprésurage du lait sous 24 h maximum, sauf exception hivernale à 36h
• Travail en lait cru
• Dérogation d’affinage hors zone pour 10 ans
• Mise en place du premier contrôle qualité

• 1979 : Dépôt de marque du label Comté
• Actions publicitaires radio diffusées autour de la clochette

• 7 décembre 1979 : Nouveau Décret relatif à l’AOC "Gruyère de Comté" ou "Comté"
• Interdiction du Comté râpé
• Identification des meules par une plaque de caséine verte apposée au talon de
chaque meule

• 1979 : Élection de M. Pierre Vallet, troisième Président du CIGC.

• 1980 : Premier film publicitaire télévisé du Comté.

• 1983 : Prise de fonction de M. Jean-Jacques Bret, 2ème directeur du CIGC.

• 1984 : Pourcentage de ménages acheteurs de Comté en France : 41,2 %.

• 1986 : Lancement d’une action publicitaire collective en faveur du Comté aux USA.

• 29 décembre 1986 : Parution du nouveau décret relatif à l’AOC
• Abandon du terme gruyère. Le nom de l’AOC est exclusivement "Comté"
• 1re règle concernant le préemballage : les morceaux doivent présenter une partie croûtée et grenée
• Ajout de précisions concernant les règles du contrôle qui se met en place
• Étiquetage : le mot "Comté" doit être inscrit dans une taille au moins égale aux 2/3 des caractères les plus gros de l’emballage

• 1987 : Élection de M. Yves Goguely, quatrième Président du CIGC.

• 1989 : Dépôt de marque du logo Comté clochette actuel.

• 1989 : Embauche de l’équipe de recherche du Comté accueillie par la
station INRA de Poligny.

• 1989 : Mise en oeuvre de la première commission de contrôle du Comté.

• 1990 : Commercialisation de 29 402 tonnes de Comté.

• 1990 : Le temps fait son entrée au coeur de la communication Comté.

• 31 janvier 1990 : Adoption par le CNAOF du nouveau règlement intérieur
de l’AOC Comté
Les conditions de production du lait, de transformation et d’affinage se précisent avec notamment :
• Des règles pour l’exploitation des surfaces agricoles, une liste de fourrages et d’aliments interdits, des conditions (notamment d’hygiène) concernant les bâtiments d’élevage et de traite et l’interdiction des produits désinfectants à la ferme
• En fromagerie : il est précisé que les cuves doivent être obligatoirement en cuivre ; l’ensemencement direct est interdit
• en cave d’affinage : il est précisé notamment que les planches d’affinage doivent être en épicéa
• mise en place du double marquage bandes brunes / bandes vertes

• 19 février 1991 : L’assemblée plénière du CIGC vote pour la légalisation de la commercialisation du Comté sous former âpée (laquelle sera ensuite refusée par le Comité National des Produits Laitiers).

• 1992 : Mise en place du jury terroir.

• 14 juillet 1992 : Parution du règlement CEE relatif à la protection des AOP
Cette parution concrétise 7 années de lobbying mis en oeuvre par quelques fromages AOC européens dont le Comté et le Parmigiano Reggiano.

• 1992 : Mise en place des nouvelles normes d’hygiène européennes (contrôle des produits, aménagement des bâtiments, formation des fromagers...) pendant toutes les années 90.

• 1993 : Tenue des premières réunions avec les fabricants d’aliments du bétail, qui aboutiront à la création de l’aliment "clochette".

• 1993 : Mise en place du certificat de spécialisation des pâtes pressées cuites, formation en alternance mise en place avec le CIGC, le CTC, les ENIL.

• 18 novembre 1994 : Parution du décret modifiant le décret de 1986 relatif à l’AOC Comté :
• Adoption de la clause plafonnant la zone de collecte de l’atelier à un cercle de 25 km de diamètre
• Restriction du délai maximum d’emprésurage qui passe de 36 à24 heures
• Allongement de la durée minimum d’affinage de 90 à 120 jours
• L’obligation du double marquage est confirmée dans ce décre

• 12 juin 1996 : Enregistrement du Comté AOC en tant qu’AOP (Reconnaissance européenne)

• 1996 : Lancement de l’action publicitaire en faveur du Comté sur le marché allemand.

• 1996 : Parution de la thèse de J.C. Monnet sur la contribution du terroir au goût du Comté.

• 1997 : Lancement de l’action publicitaire en faveur du Comté sur le marché belge

• 30 décembre 1998 : Parution du décret relatif à l’AOC Comté (légèrement modifié le 10 janvier 2000 au niveau de la clause des 25 km) :
• Forte restriction de la délimitation de la zone AOC Comté
• Limitation du conditionnement à la zone AOC
• Plafonnement de l’HFD (humidité du fromage dégraissé) à 54 %

• 25 juin 1999 : L’assemblée plénière du CIGC "décide de demander à l'INAO une remise à l’étude du décret du Comté dans l’objectif de renforcer à tous les niveaux le caractère artisanal de la production de Comté".

• 2000 : Mise en place du programme de qualification des élevages et des fromageries.

• 2002 : Élection de M. Claude Vermot-Desroches, cinquième Président du CIGC.

• 2002 : Lancement des Routes du Comté.

• 2003 : Lancement de l’action publicitaire en faveur du Comté au Japon.

• 14 mai 2003 : Règlement CEE enregistrant les modifications du cahier des charges (restriction de la zone, diamètre de 25 km, réduction du délai d’emprésurage à 24 h, restriction du conditionnement à la zone AOP).

• 2004 : Création de l'association "les Amis du Comté" pour assurer la promotion de terrain.

• 25 avril 2007 : Fondation de l’URFAC. Les 4 syndicats AOP Comté, Morbier, Mont d’Or et Bleu de Gex s’associent pour traiter ensemble les dossiers communs (principalement contrôles et qualité sanitaire des laits).

• 11 mai 2007 : Parution du nouveau décret de l’AOC Comté
• Interdiction des OGM
• Plafonnement du concentré à 1 800 kg par vache et par an
• Plafonnement de la fertilisation azotée à 120 unités/ha de surface fourragère
• Plafonnement de la productivité laitière à 4 600 litres/ha
• Interdiction de la traite en libre-service
• Légalisation de la vente de Comté sous forme râpée

• 5 juillet 2007 : Le CTC devient CTFC
Le service technique est à la disposition des autres filières fromagères franc-comtoises

• Juillet 2008 : Mise en place des contrôles AOP par tierce partie.

• 2009 : Lancement de l’action publicitaire en faveur du Comté au Royaume-Uni.

• 2009 : Le pourcentage de ménages acheteurs de Comté en France passe la barre des 50 %.

• 2011 : Plus de 280 000 visiteurs accueillis sur les "Routes du Comté".

• 2012 : Réalisation d’une étude de marché en Chine.

• 2012 : Commercialisation de 52 208 tonnes de Comté.

• 2013 : Le CIGC fête ses 50 ans.

• 2015 : Le CIGC devient le Comité Interprofessionnel de Gestion du Comté.
Réuni en Assemblée Générale le 6 janvier dernier à Poligny, le CIGC est devenu le Comité Interprofessionnel de Gestion du Comté avec l’adoption de nouveaux statuts. Un nouveau Conseil d’Administration et un nouveau bureau ont également été élus. Claude Vermot-Desroches, producteur de lait à Comté à Cademène (Doubs), a été reconduit à la Présidence pour un nouveau mandat de 3 ans.

• Chronologie complète à télécharger ici.