NUTRITION ET SANTé

Pas de risque de SHU avec le Comté

Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) est une maladie le plus souvent d’origine alimentaire, rare en France mais potentiellement grave aux âges extrêmes de la vie ; elle est la principale cause d’insuffisance rénale aiguë chez les enfants de moins de trois ans. C’est une maladie à déclaration obligatoire dans le cadre des toxi-infections alimentaires collectives.

L’agent bactérien responsable du SHU typique appartient à l’espèce Escherichia coli, le plus souvent de sérotype O157:H7. La production de shigatoxines est responsable de la maladie. On peut retrouver ces bactéries sous diverses appellations : STEC (Escherichia coli produisant des shigatoxines) ou VTEC (Escherichia coli produisant des verotoxines).

La contamination est le plus souvent alimentaire : ingestion d’un aliment consommé cru ou peu cuit.
La viande de bœuf, en particulier hachée, est le plus souvent la cause.
Le lait cru et les produits à base de lait cru sont également impliqués, de même que de façon plus exceptionnelle, la consommation de légumes crus ou d’eau non traitée (eau de puits par exemple) contaminés par des déjections animales.

Le lait cru est un aliment très fragile qui peut être facilement contaminé par des bactéries. Le programme national nutrition santé recommande de ne jamais donner de lait cru à un enfant de moins de trois ans.
Cette recommandation vaut également pour les produits à base de lait cru : beurre, crème fraîche et fromages au lait cru.

Il faut donc préférer pour les enfants les fromages à pâte pressée cuite type Comté ou les fromages au lait pasteurisé.

(Publié le 24 mars 2011)