NUTRITION ET SANTé

Une flore qui renforce l’immunité

Les flores fromagères, riches de la diversité d’espèces microbiennes qu’elles renferment (d’autant plus riche que le lait est transformé à l’état cru, comme dans le cas du Comté), pourraient interagir favorablement avec le microbiote intestinal* et y produire des modifications bénéfiques.

Une étude conduite par la filière Comté en 2007 a montré que la consommation de fromage chez l’homme sain, stressé aux antibiotiques (amoxicilline, acide clavulanique) limitait la colonisation des voies intestinales par certains microorganismes (entérocoques) résistants aux antibiotiques.

*Microbiote intestinal : ensemble des micro-organismes qui peuplent l’intestin (on disait avant "flore intestinale").

(Publié le 12 mai 2014)