QUESTIONS DE GOUT

Comté et Champagne

Popularité :

> je vote !

Il apparaît difficile de définir les accords en quelques mots mais il existe une si grande diversité tant au niveau des fromages que des vins qu'il semble évident que tout Champagne peut trouver un Comté à sa bulle...

Avec un Champagne brut
Riches accords avec des Comté à la pâte riche et onctueuse qui développent des arômes d'agrumes et d'oignon blondi. L'alliance est tout à fait intéressante au niveau de la texture, la pâte se disperse dans les très fines bulles du vin et le Comté s'en trouve allégé. L'acidité du vin apporte sa touche de fraîcheur et équilibre l'onctuosité du fromage avec finesse. Au niveau de l'aromatique, l'accord développe souvent des notes de fruits graines et de brioché, particulièrement avec les blancs de blancs.

Avec un Champagne ayant plus de caractère (style millésimé ou vieilles vignes)
Avec ce type de Champagne, beaucoup plus complexes, présentant souvent des notes briochées ou pralinées, de tabac blond ou de fruits secs, l'harmonie des arômes est évidente et c'est sur elle que l'accord repose. Elle est particulièrement intéressante avec de vieux Comté cristallisés -cristaux d'acides aminés dus au vieillissement- développant des arômes de fruits exotiques, d'amande grillée et éventuellement des notes légèrement animales. Très belle harmonie également au niveau des structures, tant du vin que du fromage. Les puissances conjuguées du Champagne et du Comté semblent se tempérer entre elles en un long accord très équilibré et élégant.

Avec un Champagne Rosé Brut
Accord intéressant avec de vieux Comté cristallisés développant des arômes de bouillon de viande, de fruits exotiques et des notes de torréfaction. L'effervescence du vin adoucit la pâte de fromage, la légère astringence finale encadre bien la fin de bouche et les arômes se fondent d'une manière intéressante. On termine souvent sur des notes de fruits graines.

Remarque : d'une manière générale, on privilégiera toutefois les Champagne "vineux".

(Publié le 24 mars 2011)