En route pour la Bresse côté Ain…

Savoureux Circuit Bandeau

N° 6

Entre la Saône et les premiers contreforts du Jura, la Bresse côté Ain est un pays de patrimoine et de gastronomie exquis et bienveillant…
Ce savoureux circuit vous emmène ainsi autour de Bourg-en-Bresse, sa capitale, qui abrite le célèbre Monastère royal de Brou, à la rencontre de ses volailles réputées, de ses traditions fortes… et de ses fruitières à Comté non moins vaillantes !

Téléchargez
la fiche synthétique du circuit

Le circuit en vidéo
Toutes les étapes du circuit

Étape 1.- Les 4 fruitières de la Vallée du Suran…

La vallée tranquille du Suran s’écoule en abondance... mais pas toujours à l'air libre. Possédant en effet un cours souterrain très actif, alimenté par des pertes parfois visibles dans le lit de la rivière lorsqu'elle est à sec, le Suran peut ainsi disparaître ! Cette vallée donne cependant à admirer ses moulins, ses passages à gué, souvent dominés de ruines de châteaux, et... ses fruitières !

Impressionnante fromagerie ultra moderne implantée dans cette paisible vallée du Suran, Villereversure est animée par Hervé Duvot, le très dynamique fromager de l'endroit, qui transforme et affine chaque année les 5,5 M de litres de lait produits par les 13 sociétaires de la coopérative.

• La petite fruitière de Simandre se trouve, elle, juste au bord du Suran, dans un cadre très bucolique... On ne peut pas la visiter, mais le magasin vous propose une jolie palette des productions locales : Comté (3 sortes, affinés sur place et par la maison Rivoire et Jacquemin), beurre, crème, fromage blanc, et une petite spécialité hivernale de fromage fort.

• Pas exactement placée le long du Suran, mais dans la "vallée sèche" parallèle, Drom est la plus petite des fruitières de l'Ain (5 sociétaires, 1,9 M de litres de lait transformés), mais sans doute pas la moins dynamique ! Aurélie et Aurélien Perret, jeune couple de fromagers arrivés en 2013, vous accueillent dans leur atelier typique et seront ravis de vous le faire visiter. Les Comté vendus au magasin sont affinés sur place par Aurélien (les autres sont confiés à la maison Monts et Terroirs à Poligny). En plus de la crème, du beurre cru et des fromages blancs, la fromagerie produit également un très étonnant fromage issu d'une recette au safran très ancienne de ce coin de l'Ain : le Clon.

• Enfin, située dans le département du Jura mais toujours le long du Suran, la Coopérative des Erythrônes (comme se nomme la fruitière du village d'Aromas) présente la même particularité que celle de Villereversure : cette coopérative de 23 sociétaires, dont 2 en bio, et 8 salariés (7 millions de litres de lait transformés par an) réunit en son sein tous les métiers de la filière Comté : production de lait, transformation en Comté, affinage et commercialisation. Le fromager Laurent Curt (né ici-même et successeur de son père) aura plaisir à vous guider à la découverte de son art dans son tout nouvel atelier construit un peu à l'écart du village et équipé de panneaux photovoltaïques...

Infos pratiques

Fromagerie de Villereversure
235 route de Mas Bertin
01250 VILLEREVERSURE
04 74 30 66 94

Fruitière de Simandre-sur-Suran
49 chemin de la fruitière
01250 SIMANDRE-sur-SURAN
04 74 30 65 42

Fruitière de Drom
Rue de la Fruitière
01250 DROM
04 74 30 65 46

Coopérative des Erythrônes
ZA des Champs rouges
39240 AROMAS
04 74 50 70 08

• Fromagerie de Villereversure : Visites guidées sur réservation, pour groupes uniquement. Ces visites, gratuites, comprennent l'accueil dans l'atelier de fabrication très spacieux, dans les caves d'affinage robotisées (la fromagerie affine elle-même tous les Comté produits sur place) et une dégustation de 2 Comté.
Le très clair et bien achalandé magasin est ouvert du mardi au samedi de 8h00 à 12h00, et de 18h00 à 19h00; les dimanches et jours fériés de 8h00 à 12h00.
Fermé le lundi. Vente par correspondance possible.

• Fruitière de Simandre : Magasin ouvert toute l'année de 8h30 à 12h00 et de 17h00 à 19h00 le lundi, mardi et jeudi ; le vendredi et le samedi de 8h30 à 12h00 et de 16h00 à 19h00 ; le dimanche et jours fériés de 9h00 à 12h00; fermé le mercredi ainsi que Noël et Jour de l'An.

• Fruitière de Drom : Visites guidées de la fabrication du Comté et de la cave d'affinage à partir de 8h00 (gratuites, mais sur réservation).
Magasin ouvert toute l'année du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 18h00 à 19h00 ; le samedi de 8h30 à 12h00 et de 15h00 à 19h00 ; le dimanche et les jours fériés de 8h30 à 12h00 ; fermé le mercredi.
Vous retrouverez également Aurélie le mercredi sous le marché couvert de Bourg-en-Bresse. Vente par correspondance possible.

• Coopérative des Erythrônes : Les visites se font le matin (9h15), uniquement sur réservation, mais sont gratuites et comprennent bien entendu une dégustation.
En juillet et août, les visites sont programmées chaque mercredi matin.
Le magasin, tout neuf lui aussi, est tenu par l'épouse du fromager, Nathalie. Il est ouvert tous les matins de 9h00 à 12h00, plus le samedi après-midi de 15h00 à 18h00. On y trouve du beurre cru, de la crème crue, des oeufs, plusieurs fromages, des vins et bien sûr le Comté de son mari, disponible aussi en bio.
Vente en ligne sur le site de la fruitière.

Étape 2.- Tourisme culturel à Bourg-en-Bresse et alentours

Véritable livre d'histoire à ciel ouvert, Bourg-en-Bresse déploie à qui sait les apprécier ses charmes culturels... dont voici les plus remarquables !

• Le Monastère royal de Brou, "monument préféré des Français 2014" : laissez-vous emporter par la merveilleuse histoire du monastère royal de Brou, preuve d'un amour qui se voulait éternel, bâti dans la pierre et le marbre au début du XVIe siècle par Marguerite d'Autriche. La fabuleuse toiture riche en couleurs et l’ampleur des bâtiments attirent inexorablement le regard et laissent deviner le caractère exceptionnel du monument réalisé en seulement 26 ans !
Initialement destiné à la mémoire de son jeune époux, Philibert II de Savoie dont elle fut veuve à 24 ans, le monastère de Brou devint un mausolée digne d’une fille d’empereur, lorsqu’elle décida elle aussi d’y être enterrée.
Aujourd’hui, l’ensemble fait partie des prestigieux monuments nationaux. Ce joyau du gothique flamboyant fascine par l’exubérance et la finesse de son architecture. Trois cloîtres et un musée de Beaux-Arts complètent agréablement la visite. Sur le parvis un cadran solaire attire le regard. Installé au XVIème siècle pour régulariser les heures de travail des nombreuses équipes d'ouvriers, il est restauré en 1757 par le célèbre astronome Jérôme de Lalande. Il est attesté être le plus ancien cadran solaire analémmatique (rare mode de lecture de l'heure).
Derrière le monastère, un vaste espace de verdure engage à la promenade et à la méditation...

Musée départemental de la Bresse - Domaine des Planons : le musée départemental de la Bresse, installé sur le site historique du domaine des Planons, à Saint-Cyr-sur-Menthon, offre au visiteur l'occasion de se plonger dans le quotidiens des Bressans d'autrefois.
On trouve sur ses terres cinq corps de ferme datant du XVème siècle siècle, et la fameuse cheminée sarrasine, en briques, dépasse du toit d'habitation (elle servait, au Moyen-Âge, à chauffer toute la maisonnée). Tous les aspects du mode de vie des Bressans d'autrefois sont présentés dans ce bâtiment, classé monument historique dès 1938, où a été reconstitué ce qui faisait la vie quotidienne d'un fermier bressan au XVIIIème siècle, à l'aube de la révolution française.
Un espace muséographique de 3000 m² complète les corps de ferme. Résolument moderne, cet espace est totalement intégré dans l'environnement du domaine des Planons. Cet espace présente de façon interactive des thèmes divers : paysage et environnement, les techniques de construction et habitat, culture et élevages, alimentation et traditions culinaires, costumes et parures... Le tout sur une scène aux couleurs évocatrices et ondulant comme le bocage bressan !

Musée départemental du Revermont : installé dans l’ancienne mairie-école du village, le musée propose de découvrir le Revermont, autrefois terre de vignes et terre d’argile pour la fameuse faïence de Meillonnas. Dans le musée, la salle de classe des garçons a été reconstituée pour une immersion dans l’école au temps de Jules Ferry.
Le musée a à coeur de préserver et de transmettre le patrimoine végétal menacé, témoin vivant des pratiques et des savoirs. Partie intégrante du musée, les potager et verger conservatoires mettent en lumière plus de 650 espèces de plantes locales, curieuses ou oubliées...

• Les quartiers anciens de Bourg-en-Bresse : osons nous perdre dans le centre ancien de "Bourk", avec ses maisons médiévales à colombages, ses élégantes façades de pierre garnies de balcons en fer forgé et ses hôtels particuliers... Glissons dans l’intimité d’une ancienne maison noble, découvrons les vestiges celtes, le porche gothique de l’ancien couvent des Dominicains, ou encore la co-cathédrale Notre-Dame et sa légende de la Vierge Noire...
Et profitons de ce séjour pour flâner au marché, entre halle aux volailles, marché couvert et étals au soleil les mercredis et samedis !
--> Le très pratique guide de visite de la ville est téléchargeable ici.

Infos pratiques

Monastère royal de Brou
63 boulevard de Brou
01000 Bourg-en-Bresse
04 74 22 83 83

Musée départemental de la Bresse - Domaine des Planons
987 chemin des Seiglières
01380 Saint-Cyr-sur-Menthon
03 85 36 31 22

Musée départemental du Revermont
Cuisiat - 40 rue Principale
01370 Treffort-Cuisiat
04 74 32 10 60

Quartiers anciens de Bourg-en-Bresse
Office de tourisme de Bourg-en-Bresse Agglomération
01000 Bourg-en-Bresse
04 74 22 49 40

Étape 3.- Nuit douillette à l’Agnoblens

Pierre, bois et fleurs à profusion offrent un cadre idéal à un séjour "à la ferme" dans cette maison de caractère datant de 1812, sise non loin de Bourg-en-Bresse et de la fromagerie de Villereversure... surtout si la météo permet de profiter de la piscine et de l'art du barbecue des maîtres des lieux, Annie et Eric !

Infos pratiques

L'Agnoblens
Noblens
01250 VILLEREVERSURE

Annie et Eric Guillermin
04 74 30 60 50
www.agnoblens.fr

Étape 4.- Les autres Appellations d’Origine de Bresse

De tous temps et en tous lieux, la gastronomie est intimement liée au terroir : la Bresse constitue elle aussi un témoignage de ce fait. Le Bressan a su exploiter les richesses de son sol et et de son climat pour obtenir des produits de qualité.
Au-delà du Comté, 3 autres purs produits bressans bénéficient d'une Appellation d'origine Protégée : la Volaille de Bresse (AOC depuis 1957), ainsi que la crème et le beurre de Bresse (AOC depuis 2012).

• Parmi les producteurs de volailles de Bresse, il est possible de visiter la Ferme-Auberge du Poirier, l'exploitation de Silvia et Joël Billet. Dans un cadre typiquement bressan, ces deux passionnés n'ont pas leur pareil pour faire découvrir leur métier d'éléveurs, de transformateurs... et de restaurateurs ! On peut évidemment se procurer ici poulets, poulardes, chapons (parfois pintades) et oeufs, mais aussi savourer une cuisine bressanne traditionnelle à l'Auberge, solidement ancrée autour de leurs volailles !

• Produits simples et savoureux, la Crème de Bresse AOC et le Beurre de Bresse AOC sont le fruit d’un savoir-faire transmis depuis des générations, mais également d’une grande maîtrise et d’un suivi rigoureux de leur qualité.
Dès l’ouverture du pot, la Crème de Bresse AOC épaisse se caractérise par une odeur marquée et une richesse de goût mêlant des notes lactées, légèrement acidulées. La Crème de Bresse AOC "semi-épaisse", elle, est une crème plus douce aux arômes délicats de vanille, au bon pouvoir nappant. Doux et fondant en bouche, le Beurre de Bresse AOC révèle quant à lui des saveurs herbacées et florales, avec de légères notes de fruits secs...
Autrefois, la fabrication du beurre était une affaire de femmes. De l’écrémage du lait à la vente sur le marché, autant dire que ce travail était harassant ! Au début du XIXe siècle, le développement de la production laitière incite les fermiers à se rassembler en coopératives pour mutualiser leurs efforts. C’est ainsi que naissent, dans les années 30, les premières laiteries-beurreries.
Aujourd’hui, il ne subsiste plus que trois laiteries habilitées à fabriquer la Crème de Bresse AOC et le Beurre de Bresse AOC : la Beurrerie Coopérative de Foissiat-Lescheroux, la Laiterie coopérative d’Etrez-Beaupont et la Laiterie de Bresse à Varennes. Ces laiteries sont des ateliers de fabrication à taille humaine, dont le savoir-faire repose sur des pratiques artisanales, issues de la tradition fermière. On ne peut habituellement pas visiter ces ateliers, mais elles sont toutes dotées d'un beau magasin, et il arrive qu'ils organisent des portes ouvertes très intéressantes !

Infos pratiques

Ferme-Auberge Le Poirier
Cuet 90, chemin du Muguet
01340 Montrevel-en-Bresse
04 74 30 82 97

• Pour tout connaître de la Volaille de Bresse AOP, c'est ici.

• Pour vivre chaque année en direct les "Glorieuses de Bresse", c'est ici.

• Bourg-en-Bresse accueille par ailleurs chaque année en mars le Grand Marché des AOP, qui promeut les AOC/AOP de Bresse, mais pas seulement. Une visite s'impose !

Laiterie Coopérative d'Etrez Beaupont
367, route de Montrevel
01340 ETREZ
04 74 25 41 86

Beurrerie Coopérative Le Coq d’or
700, Route de Jayat
01340 FOISSIAT
04 74 52 38 32

La Bressanne
60, route des Charmettes
71480 Varennes Saint Sauveur
03 85 76 33 50

Étape 5.- Georges Blanc sublime la table bressanne...

Qui dit Bresse dit Georges Blanc ! Né à Bourg-en-Bresse et acteur engagé dans la défense et la promotion des produits de qualité, Georges Blanc préside notamment aux destinées du Comité Interprofessionnel de la Volaille de Bresse depuis bientôt 30 ans.

Triple étoilé mondialement reconnu, Georges Blanc représente la 4ème génération de la famille Blanc, aubergistes-cafetiers-limonadiers à Vonnas depuis 1872. Entré dans l’affaire familiale en 1965 aux côtés de sa mère après l’École Hôtelière de Thonon-les-Bains (major de sa promotion) et un apprentissage dans différentes grandes maisons, il lui succède en 1968. Il se retrouve ainsi à la tête de l’entreprise à l’âge de 25 ans.

Dès son arrivée dans la maison (tout de même étoilée sans discontinuité depuis 1929), le cuisinier passionné qu'il est va, au fil des années, s’atteler à la profonde transformation des lieux… Très attaché à l’amélioration et à la défense de l’environnement, il a très tôt compris l’importance d’un cadre embelli et protégé. Il crée une part de rêve et de magie à travers le caractère des constructions, jouant avec les couleurs, la proximité de l’eau, le fleurissement et les espaces verts soignés, la mise en lumière du site qui devient féérique dès la nuit tombée. Près d’une trentaine de maisons autour du restaurant d’origine ont été ainsi transformées ou rénovées pour concrétiser l’idée du "Village Gourmand" de Vonnas s’étendant aujourd’hui sur plus de cinq hectares.

Clin d’œil au passé : sur chacun de ces bâtiments, une muséographie, faisant largement appel  à l’illustration, raconte leur histoire et celle des vieux métiers, aujourd’hui disparus, qui animaient autrefois le commerce local et la vie de ce quartier...

Infos pratiques

• Restaurant Georges Blanc***
01540 VONNAS
04 74 50 90 90

L'Ancienne Auberge
01540 VONNAS
04 74 50 90 50

• Restaurant Georges Blanc*** : devenu un des meilleurs ambassadeurs de la gastronomie française, Georges Blanc propose une cuisine alliant tradition revisitée et création autour de produits de grande qualité au fil des saisons. Cuisine de caractère, elle est le reflet de sa personnalité et de sa sensibilité. Elle témoigne notamment sa passion pour sa région natale. Il aime mettre en œuvre l’emblématique volaille de Bresse, revisiter les crêpes vonnassiennes de sa Grand-Mère... Héritier de 3 générations de mères cuisinières, Georges Blanc est secondé aux fourneaux par Frédéric, son fils, qui perpétue à ses côtés la tradition familiale...

• L’Ancienne Auberge : reconstitution de l’Auberge des Blanc au début du siècle dernier, l’Ancienne Auberge propose une cuisine reproduisant le répertoire authentique des plats familiaux aux accents régionaux qui étaient préparés et servis par 3 générations de Mères Cuisinières avant Georges Blanc.
Des nappes à carreaux, des belles tomettes au sol et toute l’iconographie familiale conservée au fil du temps. Tout ici est respire l'hommage à la tradition, comme la Volaille de Bresse à la crème selon la Mère Blanc, les cuisses de grenouilles fraîches sautées comme en Dombes, les quenelles de brochet et autres gâteaux de foies blonds….

• Et aussi : Le Place Bernard, à Bourg-en-Bresse : Situé au rez-de-chaussée de l'Hôtel de France, le restaurant Place Bernard dévoile l’univers d’une brasserie traditionnelle dans laquelle Georges Blanc et son équipe vous proposent une cuisine classique revisitée au fil des saisons.
Cuisine du terroir et spécialités régionales sont à l’honneur dans une carte gourmande qui recèle de belles suggestions. Elle se renouvelle tous les mois en fonction des arrivages et du marché.
La verrière du restaurant bénéficie d’une vue imprenable sur la fontaine et le cours de Verdun...

Échappée verte en Bresse...

• Le Mont Myon, point culminant de la Bresse : avec ses 663 m d’altitude, classé "paysage remarquable" depuis 1947 et affublé de ses comparses Montfort et mont-Châtel, le Mont Myon est l'un des plus hauts points du Revermont. Attablé confortablement dans l'aire de pique-nique aménagée et bien aidé par la table d'orientation, on peut profiter d’un panorama à 360° sur cette Bresse si lumineuse...
Quand la météo est favorable, il se couvre de voiles de parapentistes, offrant ainsi un spectacle coloré et féérique. L’accès au sommet est possible en voiture, mais fortement conseillé à pied, par les villages de Pressiat ou Plain champ...

Pérouges, cité médiévale hors du temps : Classé parmi les "Plus Beaux Villages de France", Pérouges invite à un fabuleux voyage... Tel un décor de cinéma toujours habité, Pérouges émerveille par sa beauté simple d'un petit bourg de la fin du moyen âge. Le tilleul, la fameuse "galette de Pérouges" et les demeures d'artisans en sont les symboles.
La cité est un ensemble cohérent de maisons d'artisans et de marchands de la fin du moyen âge toute en galets et briques. Riche de ses nombreuses animations autour d'expositions, de marchés et d'évènements de découverte de l'histoire, Pérouges est un petit joyau où flâner tout en s'émerveillant est de mise. Son unité et son charme le placent littéralement hors du temps, un témoin sauvegardé d'une des villes fortes du puissant duché de Savoie.
Cité de traditions et de gourmandises par excellence, Pérouges reçoit par ailleurs chaque année une étape de la "Savoureuse Tournée du Comté" dans un climat populaire propice aux échanges nourris et aux rencontres conviviales...

• La route de la Bresse, de fermes sarrasines en haltes gastronomiques : voyageurs pressés, abstenez-vous. Ici on prend son temps.... Entre les berges de la Saône et les contreforts du Revermont, des confins de la Bourgogne aux étangs de la Dombes, la Route de la Bresse étire ses 2 boucles d'une centaine de kilomètres chacune.
Car il n'existe pas une, mais deux routes de la Bresse : l'itinéraire nord et l'itinéraire sud, soit 200 km de parcours balisés, parsemés de lieux remarquables... C'est parti !