Le long de La Transju'...

Savoureux Circuit Bandeau

N° 5

La Transju'n’est pas que le plus célèbre événement populaire de ski nordique en France : au Pays du Comté, elle représente aussi entre Lamoura dans le Haut-Jura et Mouthe dans le Haut-Doubs, un itinéraire hivernal privilégié pour s’initier aux trésors gastronomiques des si chaleureuses Montagnes du Jura…

Téléchargez
la fiche synthétique du circuit

Le circuit en vidéo
Toutes les étapes du circuit

Étape 1.- Autour de Lamoura

Pour tout "Transjurassien" qui se respecte, Lamoura évoque évidemment en priorité le départ de sa course favorite, donné au petit matin, dans la Combe du Lac, bien souvent par des températures à ne pas mettre une meule dehors... Mais pour l'amateur de Comté, Lamoura représente également une destination d'intérêt !

• Aux Moussières, se trouve ainsi la Coopérative fromagère du Haut-Jura, la fromagerie aux 3 AOP ! Une étonnante fruitière qui fabrique Comté, Morbier et Bleu de Gex, "posée" un peu à l'écart du village des Moussières, en plein coeur des Hautes-Combes du Jura, envoûtantes aussi bien sous le chaud soleil de l'été que sous les neiges hivernales... Cette fruitière se visite grâce à une belle galerie aménagée, et le magasin regorge d'excellents produits...

• À Lajoux, Didier le fromager ou Olivier le vendeur vous accueillent dans l'une des fromageries les plus hautes des Montagnes du Jura. On ne fabrique pas ici de Comté, mais du Bleu de Gex (Lajoux est l'un des 4 derniers ateliers à Bleu de Gex de la région, et le seul en agriculture biologique), du Morbier, de la Raclette.

• Pour l'histoire du Comté, c'est au Musée rural de l'ancienne Fruitière de La Pesse que l'on a rendez-vous. Vers la fin du 18ème siècle de nombreuses fruitières virent le jour dans le Haut-Jura et remplacèrent progressivement les fromageries individuelles des différentes fermes du territoire. En 1914, à l’initiative de la commune, fut construit l’imposant bâtiment du "chalet modèle" qui accueillit la nouvelle fromagerie. Sa création s’inscrit dans le vaste mouvement coopératif de cette époque. Il traduisait l’esprit de solidarité et de fraternité qui animait autant le monde paysan que celui des ouvriers. La fruitière voyant son essor compromis par la guerre de 14-18, son activité ne démarrera véritablement qu’en 1921.
Géré par des "producteurs de lait-sociétaires" pendant près de 80 ans, le chalet modèle devint aussi le premier centre de formation de fromagers pour le Bleu de Gex. On y fabriqua les 3 grands fromages du Jura : le Bleu de Septmoncel appelé désormais Bleu de Gex/Haut-Jura, le Comté et le Morbier.
L’activité fromagère cessa en 1998. Grâce à Catherine et Emmanuel Grenard, les nouveaux propriétaires du lieu (artisans bouchers au village), le musée rural de La Pesse allait naître peu de temps après...

• Côté fourchette, une halte s'impose à l'Anversis ! Cette auberge providentielle située à la Combe du Lac accueille d'ailleurs les coureurs dès 7h00, juste avant le départ de la course... mais ce n'est pas vraiment à ce moment-là qu'on profite le mieux du lieu !
Un parquet en bois, quelques bouteilles accrochées au plafond, des murs de sapin, un peu de jazz?... le cadre est posé. La cuisine est ici "maison", instinctive, reposant sur les fromages et les salaisons, bien entendu, mais osant s'encanailler du côté des fleurs et plantes sauvages des montagnes environnantes... Et puis la carte des vins : priorité au bio et au naturel, du Jura ou d'ailleurs... la promesse de découvertes étonnantes à chaque visite !

• Et pour vivre une expérience unique, il est hautement conseillé de "monter à la Frasse", si possible à la tombée du jour ! C'est magique, là-bas ! Trop bonne la tartine au Comté du Chalet de la Frasse, dans cette ambiance "refuge de haute montagne" en plein coeur de la forêt du Massacre !

Infos pratiques

Fromagerie des Moussières
27 rue de Lajoux
39310 LES MOUSSIERES
03 84 41 69 14

Fromagerie de Lajoux
La Fromagerie
39310 LAJOUX
03 84 41 20 38

Musée rural
de l'ancienne Fruitière de La Pesse
39370 LA PESSE
03 84 42 70 47

L'Anversis, table de Montagne
239 chemin de l'Anversis - La Combe du Lac
39310 LAMOURA
03 84 41 20 91

Chalet de la Frasse
Forêt du Massacre
39310 LAMOURA
03 84 41 24 81

Un autre regard sur La Transjurassienne

Laurence Gindre-Moyse, monitrice de ski et productrice de lait à Comté à Septmoncel, N°2 mondiale des longues distances en 1995 :
"Habitant à deux kilomètres de Lamoura, j’ai commencé le ski de fond dans mon enfance pour aller à l’école. Depuis ce sport m’a suivi, j’ai été en sport études au collège des Rousses, j’ai ensuite passé mon Brevet d’État et j’enseigne aujourd’hui à l’ESF de Lamoura. Je suis compétitrice dans l’âme, j’ai été en équipe régionale de nombreuses années et j’ai participé à une Coupe du monde à la Féclaz en 1988 avant de m’orienter vers les longues distances qui m’ont beaucoup plu.
Le fait d’être agricultrice m’apporte une base physique solide même s’il faut jongler avec la vie familiale (Laurence a deux enfants) et l’ESF où j’enseigne une centaine d’heures l’hiver.
J’ai un petit regret, c’est d’avoir terminé deux fois deuxième à la Transjurassienne, de ne pas l’avoir remportée, mais c’est toujours un plaisir d’être au départ à deux pas de chez moi. Je la prépare chaque fois et cette année encore, je me suis entraînée pour être en forme début février.
(NDLR : elle s'est d'ailleurs encore classée 16ème en 2015 !)”

Étape 2.- Autour des Rousses

Pendant La Transjurassienne, tout le village des Rousses se rassemble vers l'Office de Tourisme, à la "Montée de l’Opticien" : c'est un des principaux points chauds de la course, avec une ambiance digne d’une étape du Tour à l’Alpe d’Huez !

• Du côté du Comté, la station des Rousses (1 150 m d'altitude) est surtout connue pour les caves d'affinage Arnaud-JuraFlore du Fort des Rousses, qui abrite plus de 100 000 meules de Comté dans des conditions d’affinage exceptionnelles...
C’est en 1997 que Le Fort des Rousses, deuxième forteresse de France, a été aménagé en caves d’affinage. Avec plus de 50 000 m2 de salles voutées, des kilomètres de galeries souterraines et une imposante esplanade intérieure, le Fort conçu pour abriter 3500 soldats fait aujourd’hui figure de monument exceptionnel.
En quittant sa vocation militaire, le Fort des Rousses s'est mis au service du goût. Le climat y est constant, l’hygrométrie parfaite. Et les merveilleuses voûtes de pierre y entrainent un "effet de voûte" naturel, propice à la constitution de l’ambiance de la cave. L’effet de voute a pour conséquence, dans une lente mécanique, de concentrer le taux de CO2 et d’ammoniaque idéal pour le vieillissement des meules, et d’apporter une circulation naturelle et régulière de l’air… Une visite s'impose évidemment !

• Sans aucun lien avec les Comté affinés au Fort, la fromagerie traditionnelle du village mérite également le détour ! De larges baies vitrées permettent une visite libre avec de belles vues sur l’atelier de fabrication et les caves de pré-affinage. Une muséographie simple avec projection vidéo y présente à toute heure l'activité de cette fruitière de 7 sociétaires, qui transforme annuellement 1,3 M de litres de lait et dont les Comté sont affinés par la maison Monts et Terroirs.
Le splendide magasin propose en permanence 3 sortes de Comté du cru et une large gamme de produits régionaux allant du plateau de fromages à la charcuterie, miel , confiture, vins du Jura...

• Et on peut même manger au restaurant de fromages attenant, une étape idéale pour parfaire la connaissance gustative des productions du lieu ! Cet établissement très original qui appartient aux agriculteurs de la coopérative à Comté est tout entier dédié aux fromages, mais dans un décor plutôt design qui tranche avec l'esprit "terroir" de la carte ! La fondue Comté-morilles est à tomber...

Infos pratiques

Les caves d'affinage Arnaud-JuraFlore
Fort des Rousses
39220 LES ROUSSES


Réservation pour les visites individuelles auprès de l'Office de Tourisme de la Station des Rousses : 03 84 60 02 55.
• Réservation pour les visites groupes au Fort des Rousses : 03 84 60 02 24.

Fromagerie traditionnelle des Rousses
137, rue Pasteur
39220 LES ROUSSES
03 84 60 02 62

Restaurant de la Fromagerie
137, rue Pasteur
39220 LES ROUSSES
03 84 60 09 20

Étape 3.- Autour de Chapelle-des-Bois

Quand on évoque Chapelle-des-Bois à un "Transjurassien", son visage s'illumine immédiatement... Sans doute parce qu'il se souvient que quand il voit Chapelle, il sait que la fin de la course est proche (le plus dur est passé en tout cas...) et que le point de ravitaillement est un des hauts lieux de l'épreuve pour se refaire une santé.. et un moral grâce à la liesse populaire qui porte les coureurs toute la journée ! Mais quoi de plus normal dans ce village considéré par beaucoup comme le paradis du ski nordique...

• On peut toutefois se ravitailler toute l'année à Chapelle, même si on ne skie pas ! La Fruitière bio est là pour ça ! Biologique depuis 1976, elle a été rénovée et agrandie récemment, avec un espace de visite donnant sur le tout nouvel atelier. Les visites sont toujours guidées par un des sociétaires de la coopérative (évidemment un bon skieur !) et se font sur rendez-vous. Une participation financière de 3 € par adulte et 2 € par enfant vous sera demandée, car une solide dégustation de 2 Comté (affinés sur place), de Morbier et de Tomme vient clore la découverte de la fruitière et de son univers...

• Chapelle-des-Bois possède également le restaurant où se déguste le Poulet au Comté sans doute le meilleur du monde : l'Auberge de la Distillerie, chez Pascale et Guy Michel (on en distingue quelques secrets dans le reportage vidéo de ce circuit...). Ne vous fiez pas à la modestie apparente du lieu, ce que vous aurez dans votre assiette est simple, mais grand, très grand...

• Un peu à l'écart du village, dans la si merveilleuse Combe des Cives, on peut même commander son pain cuit au feu de bois "au Comté" et assister à sa fabrication tous les vendredis ! C'est à la Maison Michaud que ça se passe, une ferme à tuyé du 17ème siècle reconvertie en écomusée, dans laquelle vous découvrirez tous les aspects de la vie dans la montagne jurassienne : l'élevage et l'agriculture, l'artisanat, la vie quotidienne, le tout au rythme des saisons...

Infos pratiques

Fruitière bio de Chapelle-des-Bois
2, place de la Fruitière
25240 CHAPELLE-DES-BOIS
03 81 69 20 91

Ecomusée Maison Michaud
La Combe des Cives
25240 CHAPELLE-DES-BOIS
03 81 69 27 42

Étape 4.- Autour de Mouthe

"Voir Mouthe..." Voilà bien l'objectif principal de la majorité des concurrents de La Transjurassienne ! Après 68 km d'efforts considérables, ce petit village du Haut-Doubs réputé pour ses températures sibériennes représente pourtant ce jour-là le secteur le plus chaleureux de toutes les Montagnes du Jura ! Les chaudrons à Comté particulièrement nombreux dans les environs y sont sans doute pour quelque chose !

• La Fruitière de Mouthe, au centre du village entre la Mairie et l?'église, est idéalement placée pour se ravitailler après la course ! Le petit magasin tenu par Nicole Guyon-Gellin est particulièrement bien achalandé.

• À quelques kilomètres de Mouthe, nichée dans une jolie combe, la Fruitière des Pontets, elle, peut se visiter. C'est avec passion que les fromagers des lieux vous présenteront toutes les étapes de la fabrication de leur Comté, produit avec le lait des 11 sociétaires de la coopérative et affiné par la maison Seignemartin, dans l'Ain.

• À Gellin, Mauricette et James, le couple de fromagers au service de leurs 3 sociétaires, proposent une visite de leur tout petit chalet en toute en décontraction malgré l'exiguïté des lieux... C'est gratuit, la dégustation de 2 excellents Comté (affinés par la maison Petite) est comprise, mais il est prudent de réserver à l'avance. En plus du Comté, on trouve aussi au magasin de fantastiques yaourts aux fruits préparés par Mauricette elle-même et vendus uniquement dans son échoppe !

• En poussant encore quelques kilomètres en direction de Pontarlier, on tombe sur le Coude. Pas celui qui permet au bras de se plier, non non... Le Coude, c'est un lieu curieusement central tout en étant excentré. Un carrefour sans grand charme, au croisement des axes parmi les plus symboliques du Haut-Doubs, entre Mouthe, Malbuisson, Saint-Point et Métabief... Il doit sa notoriété à l'auberge éponyme, une excellente table qui attire les gourmets depuis des lustres.
Ce Coude a pourtant été judicieusement choisi par les sociétaires de la Coopérative des Lacs, née de la fusion de celles de Labergement-Sainte-Marie et de Chaux-Neuve, pour y bâtir en 2014 leur toute nouvelle "Fruitière des Lacs". Et quelle fruitière : un chalet imposant, mais d'emblée accueillant, chaleureux; un stationnement large et malin; une modernité évidente, mais qui n'oublie pas de respecter les traditions...
Les sociétaires de cette fruitière sont particulièrement impliqués dans les "affaires nordiques" du secteur... à l'image de François Guy, entraîneur de ski de fond au Risoux-Club de Chaux-Neuve après son travail à la ferme et bénévole pour la Coupe du Monde de Combiné nordique : suivez ces pas dans cette vidéo !

• Difficile enfin de quitter le pays de la Transjurassienne sans une visite aux caves d'affinage Petite du Fort de Saint-Antoine. Situé à 1100 m d'altitude entre le Mont d'Or et le lac Saint Point, cet ancien fort militaire réaménagé depuis 1966 en caves d'affinage de Comté vous accueille et vous invite à découvrir ses galeries séculaires en pierre de taille, ces anciennes casemates enterrées et les cours "cathédrales" abritant 100 000 meules de Comté affinées par les Fromageries Marcel Petite.
Depuis bientôt 50 ans, l'affinage lent (10 à 20 mois) dans cette ambiance naturelle unique met en valeur les arômes délicats et fruités des Comté fabriqués dans les fruitières artisanales du Haut-Doubs et du Haut-Jura. Ces meules seront méticuleusement sélectionnées pour être expédiées aux 4 coins du monde.
Le guide vous présentera la filière fromagère régionale en parcourant ces passerelles, couloirs voûtés, galeries et balcons au coeur de la montagne.
A l'issue de la dégustation, vous rejoindrez en cave l'un des goûteurs professionnels qui vous exposera l'importance et la précision du métier d'affineur.

Echappées transjurassiennes...

Au nord et au sud de la Station des Rousses, les Montagnes du Jura accueillent également 2 autres stations de ski réputées :

La Station de Métabief.- En hiver, la station de Métabief se couvre d’un manteau blanc et permet la pratique de différents sports d’hiver : ski alpin, raquettes à neige, luge… il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux.
Les activités estivales ne sont pas en reste, la station est en effet très réputée pour ses pistes de VTT. Elle offre également de nombreux sentiers de randonnée pédestre.
Mais Métabief, c’est aussi un environnement varié, avec à proximité de la station de nombreux points d’intérêt tels que le Mont d’Or, le lac Saint Point et ses plages de baignade, le lac de Remoray et sa réserve, pour les amoureux de la nature ou encore le château de Joux et la ville de Pontarlier pour les amateurs de patrimoine culturel.
Séjourner à Métabief est aussi l’occasion de découvrir et d’apprécier les richesses gastronomiques du Haut-Doubs telles que les salaisons, l’absinthe, ou alors le Mont d’Or, fromage dont le nom est lié à celui du sommet de la station.

La Station Monts-Jura.- Ski alpin ou randonnée, snowtubing ou VTT, ski de fond ou parapente, Monts-Jura est une grande station de moyenne montagne. A vingt minutes de Genève et au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Jura, voilà un concentré de loisirs en vert et blanc au pied du Crêt de la Neige (1720 m). Depuis Monts Jura, on s’offre un formidable belvédère sur le Pays de Gex, le lac Léman et la chaine des Alpes franco-italo-suisse. Et face à la station, rien de moins que le Mont Blanc ! Du grand ski… en douceur.
En version grand blanc et hiver justement, la station Monts-Jura est le point de conjonction de quatre domaines skiables : trois de ski alpin, Lelex-Crozet, Mijoux-La Faucille et Menthières et le domaine nordique de La Vattay-La Valserine. Des domaines qui s’étirent sur le massif, entre 900 et 1680 mètres. On accède à la station par la télécabine de Crozet ou par la route, vers les pistes du col de la Faucille ou de Menthières. Au total, 29 remontées mécaniques desservent les pistes de ski alpin. Une station qui a tout d’une grande… la cohue en moins, la douceur en plus. Idéale pour les familles et les amateurs de ski cool.
En été, à pied, en vélo ou VTT, de sous-bois en hameaux, mille sentiers de randonnée explorent les doux reliefs du massif. Avis aux amateur de pêche ! Les eaux vives de la Valserine qui courent ici, abritent quelques belles truites fario. On passe à la vitesse supérieure avec la luge 4 saisons. Inédit dans les Montagnes du Jura : 1160 mètres de rails et une vrille vertigineuse de 540°, c’est une piste sensation-nelle ! La plus longue d’Europe dont certaines pentes atteignent 37%.